AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






75 bougies pour la DAF !

jeudi 15 mai 2003, par bob

Bon anniversaire DAf !



Certains d’entre vous se souviennent certainement encore de cette petite auto discrète... enfin , discrète jusqu’au moment ou le feu passait au vert ! Car au moment ou la Daffodil se mettait en branle, la petite se mettait à vibrer, et son bruit caractéristique attirait l’attention des passants qui se retournaient sur le conducteur, qui se trouvait plus souvent être une conductrice d’ailleurs. En effet, la DAF a toujours été considérée comme une auto de femme, ce qui n’empêche que la petite auto était techniquement bien en avance sur son temps. Voilà à quoi ressemble un système de transmission variomatic sur une DAF 33. Chaque roue arrière avait sa propre courroie, ce qui procurait comme avantage de fonctionner comme une sorte de différentiel automatique !

DAF est née dans une entreprise familiale hollandaise. A l’origine, les deux frères Hubert et Wim Van Doorne formaient un duo unique. Le premier était un inventeur et le second un commercial hors pair. Ils ont commencé en 1928 avec une entreprise de construction à Eindhoven, qui évolua progressivement malgré la crise économique de l’époque. Pendant la guerre ils fabriquèrent du matériel pour l’occupant, et après la libération l’usine Van Doorne reçu une aide ministérielle qui lui permit de développer des véhicules militaires et de transport.

Mais le rêve ultime de Hub Van Doorne était de réaliser une automobile ! Et ce rêve là devint réalité en 1958 avec la DAF 600 variomatic, dans laquelle le conducteur ne devait pas se soucier de passer les rapports de vitesse, il se contentait juste de choisir la position « avant » ou « arrière » et il poussait sur la pédale de gaz (celle de droite) puisque l’autre pédale restante (celle de gauche) servait a freiner la petite Dafje. Ce système variomatic était le précurseur de la boîte automatique, qui en réalité était assez encombrant. Cela perturba tellement Hub, que même après sa pension il travailla encore à alléger ce système. Cette boîte variomatic était une invention extraordinaire qui lui valu d’ailleurs le titre de Docteur honoris causa. Plus tard il vendit son invention à Bosch.

La petite Daf avait un problème d’image face au grand public. Le fait d’être de taille modeste et en ajoutant à cela la boîte variomatic, tout ceci reléguât la petite auto à une utilisation de moyen de déplacement pour femmes ou vieillards. Pour briser cette image, DAF lança une campagne publicitaire, et engagea ensuite ses autos dans en compétition et surtout en rallyes, ou elle se distingua brillamment ! Mais le rêve de Hub Van Dooren s’acheva dans les mains de VOLVO. Et la DAF devint la Volvo 343. Voici une Formule 3 Variomatic produite par DAF en 1968. Les courroies étant trop exposées, posaient un réel problème de patinage en cas de pluie.

Il reste bien sûr de nombreux amateurs de cette auto hors du commun, et c’est grâce à eux que nous pouvons encore rencontrer quelques DAF lors de sorties d’anciennes, ou même de rallyes de régularité en hommage à sa belle carrière en Rallye.

A lire aussi :

"Les Hollandaises à bretelles"

"La voiture du peuple de l’Est"


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2007 Privacy Policy Terms Of Use