AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






FORD MK IV - LE MANS 1967.

Première publication : 19 septembre 2004, mise en ligne: vendredi 15 octobre 2004, par Hugo Maingain

Sous la référence NOP 124030, le Mans Miniatures nous gratifie une nouvelle fois d’un kit d’une qualité et une originalité digne d’une entreprise cherchant à combler les collectionneurs et amateurs de cette course mythique.

Ce kit, issu de la ligne « EASY LINE » contient une carrosserie d’une pièce et juste les accessoires nécessaires à réaliser un montage sans grande difficulté.

JPEG - 40.6 ko
le Mans Miniatures nous gratifie une nouvelle fois d’un kit d’une qualité.

Si vous pensez, avoir entre les mains un kit mal moulé ou déformé, détrompez-vous ? Le Mans Miniatures a même prévu le capot arrière replacé de travers, suite à la perte de cet élément de carrosserie lors de la course.

JPEG - 40.5 ko
Même le capot arrière replacé de travers est prévu dans le kit.

Dans ce kit, il s’agit de recréer les « dégâts » subis sur cette voiture, dans un duel FORD-FERRARI, arbitré par Chaparral et Matra, du moins une partie de la course !

JPEG - 33.1 ko
Les détails qui font le charme du montage ...

L’histoire ...

La Ford n° 1, dès le deuxième tour de cette édition 1967 pris la tête suivie d’un duo de Ferrari p3/4, Chaparral et Matra, mais très vite, les abandons se suivirent, la course se décanta.

Au fil des heures, la Ford n°1 était toujours en tête, et voyait une des deux Ferrari abandonner et à la 19ième heure, la Ford n° 2 rentrait au stand, ayant perdu son capot arrière.

JPEG - 28.1 ko
La vraie et la maquette ... ou serait-ce le contraire ?!?

Un point du règlement obligeait les voitures à finir la course dans l’état conforme au contrôle technique subi avant le départ !

Dans ce cas, la bataille étant très forte entre Ford et Ferrari, ces derniers posaient réclamation afin de faire plier le géant américain.

JPEG - 32.1 ko
Le Mans 1967, le règlement stipulait que les voitures devaient finir la course dans l’état conforme au contrôle technique subi avant le départ !

Ne doutant pas de l’orgueil des américains, les responsables intimèrent au pilote de repartir afin de ramener la capot manquant.

Au tour suivant, la voiture rentrait, avec, à l’arrière, un capot pratiquement détruit !!

JPEG - 32.4 ko
Toute l’équipe oeuvra, en un minimum de temps, à réparer et panser les plaies d’une course à rebondissements

Toute l’équipe oeuvra, en un minimum de temps, à réparer et panser les plaies d’une course à rebondissements.

A grands coups de scotch autocollant, les mécaniciens consolidaient au mieux cet élément de carrosserie afin de repartir au plus vite mais l’anecdote de cette année se préparait dans les coulisses....

Afin de refaire les charnières arrachées lors de l’envol du capot, deux mécaniciens offrirent gracieusement leur ceinture de pantalon ! Et oui, vous avez bien lu !!

JPEG - 30.1 ko
Afin de refaire les charnières du coffre, deux mécaniciens n’hésitent pas à sacrifier leurs ceintures de pantalon !! Et ça fonctionne.

A la jonction du toit et du capot, ils fixèrent les deux ceintures au moyen de rivets et recouvrirent l’ensemble de scotch autocollant (photos à l’appui).

Cette réparation dura 48 minutes mais permis à la n° 2 de finir cette édition à la 4ième place.

JPEG - 32.3 ko
48 minutes de réparations, mais la Ford GT 40 n°2 finira en 4è position cette édition 1967 des 24 Heures du Mans pas comme les autres.

Malgré cette 1ière et 4ième place, Ford décida de ne pas reconduire le projet l’année suivante car il est vrai que la conception de ces « prototypes » avait coûté une fortune au constructeur américain.

Le kit :

Concernant le kit, il faut recréer les dégâts, les projections de gommes, les poussières de plaquettes dues aux freinages intempestifs dans une course acharnée.

Toutes les bandelettes de scotch sont découpées une par une et de dimensions différentes dans la décalque métallisée.

L’optique de phare avant droite brisée a été réalisée avec délicatesse et une nouvelle lame afin d’effectuer une découpe nette.

JPEG - 33.9 ko
Les salissures sont recréées à la peinture à l’huile, l’effet est surprenant.

Les salissures sont réalisées à la peinture à l’huile, il s’agit de tamponner pour recréer cette poussière et ne pas « empâter » l’ensemble.

Redonner cet aspect « usagé » à un véhicule n’est pas facile.

Il s’agit de procéder en plusieurs fois très légères qu’en une fois de trop ou vous risquez de gâcher l’aspect final de votre kit.

Les photos parleront mieux que des lignes écrites et « barbantes ».

J’en ai assez dit ! A vous de voir !

Un renseignement ? Je suis à votre disposition.

Hugo.

Les Dingues du Kit

 Website : http://mpsddk.free.fr/

 Hugo : Hugo DDK
 Gianni : Gianni DDK


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2007 Privacy Policy Terms Of Use