AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






Les Routes Ardennaises : 330 km de routes incroyables ...

Première publication : 15 octobre 2004, mise en ligne: vendredi 15 octobre 2004, par Daniel PIGEOLET

Dans le baquet de droite ...



Battons le fer tant qu’il est chaud. Voici déjà le récit de nos aventures sur les routes ardennaises de ce samedi 18 septembre.

Je dis tout de suite : BRAVO aux organisateurs et leur équipe de contrôleurs. Cà, c’est du rallye. 330 km à 49,9 km/h de moyenne, des routes incroyables, dans des régions très belles. Que demander de plus. Jugez par vous-même du découpage :

 1er tronçon : Basse-Bodeux, Werbomont, Ferrière, Bomal, Heyd, Wéris, Erezée, Manhay et Basse-Bodeux. Rien que des hauts lieux du rallye.

 2è tronçon : Basse-Bodeux, Wanne, Stavelot, Waimes, Bütgenbach, Elsenborn, Rocherath, Bullange, tous les bois de frontière allemande, Lommersweiler, pour un arrêt de 10’.

 3è tronçon : Lommersweiler, St Vith, Rodt, Crombach, Beho, Vielsam, Gd Halleux, Trois- Ponts et Basse-Bodeux.

Reprenons depuis le début.

Samedi 06h45, départ vers Basse-Bodeux où nous sommes attendus pour 07h30 pour un petit-déjeuner copieux. N’est-ce pas beaucoup trop tôt pour un départ à 10h00 ???

10h11, nous sommes au départ, un peu ( ?) nerveux, car le tracé tout en fléché métré et non métré, avec ou sans orientation, a la réputation d’être difficile et plein d’astuces. Mais, ouf ! nous ne partons pas directement en RT. Cela permet de se mettre progressivement dans le bain.

Eric n’a pas l’air en forme (semaine chargé) et me dit être craintif (mauvais rêve) dans les traversées de villages assez nombreuses. Nous respectons scrupuleusement le Code de la Route (voir Tour du Hainaut), mais son attention aux routes à suivre ou à éviter est assez émoussée.

Au 1er des 5 RT de la matinée, la traversée d’un village provoque déjà la réaction de la population. Mais l’arrivée de l’RT à la sortie de ce patelin provoque déjà des dégâts : nous ne voyons pas une route à droite, couverte d’aiguilles de sapins et que nous considérons comme de la terre. Le temps de faire demi-tour et catastrophe, 4 voitures devant nous bloquent le passage. Le contrôleur s’emmêle un peu les pinceaux devant tant de pression...et ne nous pointe que lorsque les autres véhicules ont dégagé. bilan : 129 points soit près de 2’, alors que nous sommes arrivés depuis 40 à 45 secondes.

Cependant, le rallye ne fait que commencer. Le reste de la matinée se passera très bien, hormis ces arrivée d’RT après la traversée d’un village. Tout le monde fera bien attention, il n’y aura aucun incident.

Au 1er classement, nous sommes 1er devant Gallaix-Noelanders sur Volvo 544 et la famille Albert sur MGB. Le écarts ne sont pas très élevés, donc, tout peu encore arriver. C’est de bonne humeur que nous mangeons une énorme assiette froide, tout en commentant notre erreur du matin.

14h25 départ pour le 2è tronçon. Le plaisir total, 130 km de petites routes, dans des paysages comme seules nos Ardennes peuvent offrir, et 2 RT.

Comme d’habitude, après un bon repas, Eric somnole quelque peu et son attention est en berne. Pourtant, pour tenir les moyennes, il faut attaquer fort dans les campagnes. La preuve, nous tombons plus d’une fois sans freins. A première vue, ce sont les canalisations de freins qui gonflent avec la chaleur du liquide racing. Il faut absolument soulager, au risque de prendre des pénalités. Malgré ces inconvénients, nous passerons dans les temps aux 13 CH de l’après-midi, sauf à l’RT 7 et au CH qui suit. 500 mètres après le départ, j’annonce un carrefour tout droit sur grand route. Eric tourne à gauche et ...je ne m’en aperçois pas tout de suite, perdu dans mon road-book et mes calculs de moyenne. Vite ½ tour, ce qui est assez difficile vu la circulation importante à cet endroit. Inutile de vous dire que ce qui va suivre sera avaler à la vitesse grand V. Malheureusement, nous serons retardés par des villageois mécontents et par un semi-remorque venu faire du tourisme dans les petites routes campagnardes. Nous savons que nous avons perdu le rallye : 180 points à l’RT et 73 points au CH qui suit. Il y a de quoi râler.

Après un arrêt de 10’, départ du dernier tronçon, qui sera un peu plus roulant, mais les 2 derniers RT, avec changements de moyenne, peuvent faire des dégâts. A nous d’être très vigilants. Personne ne se laissera piéger et la messe est dite pour le classement. C’est quand même avec joie que nous rentrons sans casse (freins) et à une place pour laquelle nous aurions signé avant le départ.

Mais, avouez, qu’une fois encore 2è (5 x cette année), je risque d’être surnommé le "Poulidor" des rallyes de régularité.

Saluons la première victoire de la famille Albert, père et fils et félicitons encore les organisateurs, en espérant qu’il remettrons cela l’année prochaine.

Si vous avez envie de vous faire plaisir, venez nous y rejoindre.

La prochaine épreuve aura lieu le 16 octobre, la RONDE HISTORIQUE DINANTAISE, au départ de ...Dinant. J’y retrouverai Eric et sa BM qui, entre-temps, aura été équipée de durites aéroquip pour un freinage plus endurant.

A bientôt à tous et à ...toutes

Sportivement vôtre Daniel Pigeolet


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2007 Privacy Policy Terms Of Use