AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






1ère Ronde du Domaine de Bilstain.

Première publication : 20 novembre 2004, mise en ligne: samedi 20 novembre 2004, par ERBE

A force de passer tout ses week-end dans le baquet de gauche ou de droite de nos précieux bolides historique, René Beyers, avait pris la décision d’organiser son premier rallye d’orientation.

Pour cette première, une trentaine d’équipages, répartis dans deux catégories « classic » et « marathon », dont beaucoup d’autres organisateurs, par sympathie avaient donc décidés d ‘essuyer les « plâtres » de cette épreuve annoncée « pénalisante ».

Entouré d’une nombreuse et dévouée équipe, le GO du jour avait la chance de pouvoir disposer des splendides installations du « Domaine Trial Enduro de Bilstain », habituellement réservé à la pratique de la moto, que le maître des lieux, le toujours souriant Léon Crosset, qui allait d’ailleurs effectuer le parcours au guidon de son ancienne « Norton », avait mis à disposition.

Petit déjeuner à volonté, dans la grande salle, pendant que les véhicules étaient rangés par ordre de numéro sur la piste de super-motard. Après un briefing, expliquant le type des notes, dont du fléché allemand en littéraire, découvert lors du « Hesbaye Historic » de notre souriant moustachu François Dombret, les classics prenaient le départ, alors que les « marathon » disputaient leur premier slalom, dans un temps imparti, sur un tour de circuit asphalté.

Un tableau permanent, permettait de visionner les résultats partiels au fur et à mesure de la journée.

Une première boucle de 110 km emmenait donc les équipages vers Herve, Bolland, Blegny, Saive, Barchon, Housse, Cheratte Hauteurs où l’on reprenait la 1ère feuille, tout en remettant un petit parcours en littéraire, qui s’il ne totalisait que +/- 8 km, perturbait tout le monde, car devant être effectué en 15’. Nombreux étaient ceux qui entraient dans un lotissement à gauche, alors qu’en fait les 5 premiers km étaient en ligne droite pour les « marathon », suivi d’un décomposé à l’ancienne gare d’Argenteau, puis remontée vers Richelle. Une grande partie des concurrents décachetait l’enveloppe de secours, prenant de ce fait une pénalité forfaitaire, alors que d’autres préféraient chercher la solution en faisant demi-tour, mais pointaient avec plus de 15’ de retard, aucun score parfait. Bref, de gros soupirs à l’arrivée de cette mini étape, et c’était reparti avec un road-book aux cases mélangées, avec fléché droit ou non, des composés perturbants comme celui d’un lotissement, dont les habitants avaient été avertis individuellement, comme dans d’autres endroits d’ailleurs où des véhicules arrivaient de chaque coté auprès du commissaire du CP situé juste après.

Continuons par Feneur, Dalhem où 90% des équipages se faisaient piéger en ne respectant pas le code de la route et ratant 2 CP. Ensuite le vieux Dalhem « territoire des Bandas », Blegny, Bolland, nouveau piége avec un CP pris dans les deux sens, mais un seul bon, Battice, Charneux, très joli passage dans un bois à la chapelle Ste Apolline, Froidthier, Thimister, Clermont et rentrée au domaine.

Bien sur les pénalités sont nombreuses mais toutes les explications sont données. Redépart par un slalom plus compliqué que le premier. La boucle de l’après-midi de +/- 60km, pose certain problèmes car le samedi lors de la pose des CP, une route à été fermée dans la semaine en raison des travaux du TGV, et plutôt que de fournir un rectificatif, les GO ont travaillés jusqu’à 4h du matin pour réimprimer d’autres road-book, mais quelques erreurs vont subsister, nécessitant des explications par GSM.

Cette boucle par Bilstain, Baelen, Villers, Clermont, Thimister, Chaineux, Dison, Houlteau, Manaihant, Bois de Herve, José, Herve et retour avec un dernier décomposé très fouillé que certains ont du faire dans l’autre sens.

Lors de la remise des prix un peu tardive mais dans une excellente ambiance ; chacun recevait un panier garni de produits locaux.

L’année prochaine l’épreuve sera reconduite, beaucoup plus facile pour les « classics », probablement toujours aussi sélective pour les « marathon » mais avec un kilométrage plus réduit, et bien sur une plus grande vigilance du tracé.

ERBE


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2007 Privacy Policy Terms Of Use