AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






Attachez vos ceintures, nous partons pour les Ardennes flamandes et françaises.

Première publication : 22 novembre 2004, mise en ligne: lundi 15 novembre 2004, par Daniel PIGEOLET

Dans le baquet de droite ...

CRITERIUM DES FRONTIERES. (30 octobre 2004)



Attachez vos ceintures, nous partons pour les Ardennes flamandes et françaises. Le 30 octobre, le Lys Racing Team organisait le 3è Critérium des Frontières, au départ de Ploegsteert.

Prenez vos cartes et suivez-moi en flèché non mètré et en cartes au 1/25000

Le matin, Ploegsteert CH1-Wulvergem-Noordhoek CH2-Le Mont Kemmel CH3-Le Heuvelland-Dikkebus CH4-Ypres-Zillebeke CH5-Hollebeke CH6 et RT1-Bas Warneton CH7-Warnave CH8 et 1er regroup à midi.

L’après-midi, Warnave CH8-Le Bizet CH9-Preakstoel CH10 et RT2-Dranouter CH11 via la France-Le Mont Noir CH12-Boescheppe CH13-Thieushouck CH14-Pradelles CH15 et RT3-Caestre CH16-Eecke CH17-Saint Sylvestre Cappel CH18-Cassel CH19-Hardifort-Oudezeele CH20-Watou CH21 et 2è regroup à 16h30.

Après 17h00, Watou CH22-Wippehoek CH23-Woesten-Zuidschote CH24-St Juliaan CH25 et RT4-Frezenberg-Westhoek-Nonnebos CH26-Geluwe CH27Wervik CH28-Cinq Chemin CH29-Warneton CH30 et enfin Ploegsteert CH31.

Ouf !!! 310 km en quelques lignes et beaucoup de "spéciales" du rallye de Ypres. Le départ était prévu à 10h00 et le retour à 19h30.

Mais revenons au vendredi 29. Pour mettre toutes les chances de notre côté, Eric et moi décidons de partir la veille (comme plusieurs équipages wallons) et de loger dans un gîte proche du départ. En effet, se lever à 5h00 du matin, avaler 200 km pour être aux contrôles administratif et technique à 8h00, faire le rallye et à 23h30 retour vers Andenne, cela semblait beaucoup sur une journée.

La BMW sur remorque, nous quittons Andenne vers 17h00. Bien nous en pris, car la circulation est très dense, nous mettrons 1h00 pour faire Charleroi-Mons (25km) sur l’autoroute. Nous traverserons le périphérique de Lille de nuit et badaboum, nous nous perdons à la sortie d’Armentières. Le tracé par Internet a ses limites. C’est le rallye avant l’heure, je prends mes cartes militaires (bon entraînement) et le petit village de Houthem sera atteint assez facilement, mais avec ¾ d’heure de retard. Très gentiment, notre hôte nous a attendu avec un excellent repas.

10h00 dodo, il faut être en forme pour demain.

Samedi 08h00, c’est frais et dispos que nous nous présentons à l’Hostellerie de la Place à Ploegsteert (famille des cyclistes Vandenbroeck) pour y retrouver nos amis du NORT (Namur Oldtimers Racing Team) Jean-Philippe Epis et Mickaël Demortier, ainsi que bon nombre de participants flamands, français et wallons. 31 équipages sont au départ avec de très belles voitures. Jugez-en par vous-même : Lotus Elan, Porsche 356 et 911, Ferrari Dino et 308 GTB, Alfa Roméo GTA (une vraie !!!), Anglia super préparées, CG, Marcos, Jaguar, Austin Healey. Les Wallons sont en force avec les habitués Lareppe-Fraikin, Toubeau-Daxhelet, Albert-Albert, les inattendus dinantais Hyat-Frys et Kurts-Vandevorst. Malheureusement, ces derniers tomberont en panne à La Louvière et ne pourront être au départ.

Bon, il est temps de prendre le départ avec Eric super stressé par le désir de bien faire et par l’enjeu. En effet, le championnat n’est pas encore définitivement acquis. Une 1ère ou 2è place nous mettrait à l’abri du retour de nos adversaires.

CH 1 vers l’étalonnage et au km 2, nous avons déjà 120 m en moins par rapport au panneau mis en place par l’organisateur. Au km 5, nous avons 50 m en trop. Cela commence mal et entre concurrents, nous essayons de trouver la parade ? Ce sera le seul couac du rallye.

La matinée se passe bien, le road-book est parfait et les cartes sont de très bonne qualité. Le parcours est absolument superbe, avec des routes sinueuses à souhait, vallonnées (Mont Kemmel - Heuvelland) au revêtement non cassant et le soleil en prime. Que demander de plus pour accomplir un bon rallye ?

A part quelques marcheurs que nous croiserons plusieurs fois, le découpage est excellent et évite au maximum les agglomérations où sont seulement installés les CH. Bravo aux organisateurs et bien que les moyennes soient relativement basses (45 km/h maxi), il ne faut pas se tromper et être vigilants, sous peine de sanction.

Au départ de l’ RT1, nous avons adapté notre trip et c’est malgré tout avec appréhension que nous démarrons en flèché non mètré. Les 8 km seront parcourus sans difficulté et nous avons le sentiment d’avoir bien roulé. La prise de temps se fait à la jumelle par les contrôleurs, de sorte que nous ne pouvons le voir et ainsi adapter notre tempo.

Au break de midi, discussions et félicitations déjà pour l’équipe de Pierre Vercruyse et Francis Soete : parfait, tout le monde s’amuse.

Au moment du départ à 14h00, pas de classement encore disponible (petit reproche) et c’est la bouteille à encre, l’inconnue totale, sauf en comparant nos temps en RT, personne n’ayant été pénalisé sur le routier. Nous passons rapidement la frontière française en flèché non mètré et cartes tracées avec RT 2 et 3 au programme.

La digestion se passe bien pour Eric, un peu moins pour moi (trop mangé !!). Le 1er tronçon de 10’ nous réveillera vite et c’est reparti, concentration maxi. Vers le Mont Noir (CH 12), un riverain mécontent a placé sa Renault 5 et une poubelle (l’une allant avec l’autre) en travers de la route. Pourtant, bien que nous ayons le n° 23, seules 5 voitures s’étaient élancées avant nous. Il y a vraiment des gens que tout dérange, d’autant plus, que ce passage est très lent, après un carrefour droite. En longeant le fossé, nous passerons sans problème.

Maintenant quand même une petite anecdote ! Souvenez-vous !!! Eric confond facilement gauche et droite ou droite et gauche, c’est selon. Dans un tronçon de 10’, je lui annonce un T à gauche, il tourne à droite. Je crie à gauche. Il continue à droite avec un grand sourire ??? Je n’ai pas vu un panneau cul de sac caché dans un arbre. Mes excuses à Eric, nous en avons bien ri.

Dans les cartes, de plus en plus de petites astuces sont incluses et il faut être très attentif pour débusquer la bonne route derrière ou devant l’église, ou l’îlot qu’il faut négocier au bon endroit. Y a t’il un vrai ou faux CP ? A ce petit jeu, nous serons intraitables : 0 faute.

Avant le regroup à Watou, nous perdrons l’équipage Bettens-Bettens sur Porsche 911S, refus de priorité et sale temps pour la carrosserie, ainsi que Epis-Demortier sur la Fiat 128 Coupé, casse mécanique. La barre stabilo n’a pas supporté les efforts, s’est cassée, la roue a reculé et le cardan s’est déboîté. Triste pour nos amis du NORT.

A Watou, toujours pas de classement (2è et dernier reproche), les discussions vont bon train entre concurrents. 15’ d’arrêt et nous repartons pour le dernier tronçon de 90 km, avec la nuit qui commence à tomber !!! Tout peut encore changer.

Entre le CH23 et 24, en carte, au détour d’un carrefour gauche, nous croisons des contrôleurs placés à gauche et en sens inverse ??? Je fais stopper Eric pour ne pas être pénalisé pour passage en sens inverse, je vérifie ma carte, je suis sûr de mon coup. Les contrôleurs nous font signe de passer et veulent pointer notre feuille e route. C’est NON, il y a erreur, mais de leur part. Ils sont en réalité perdus. Je leur indiquerai le bon endroit ... 2 routes plus loin. Cela ne les empêchera pas de contrôler les autres participants, qui auraient dû être pénalisés pour faux CP humain. Tout rentrera dans l’ordre en annulant le contrôle.

Il fait maintenant noir et les tronçons voient leur durée diminuer. Le CH 27 à 28 ne me dit rien de bon, bien que la moyenne ne soit que 40 km/h. J’avais raison. Un quitter gauche, bien caché entre 2 hangars d’une grosse ferme va piéger la majorité des équipages. Nous croisons des concurrents en sens inverse, comme à feu "Visa pour le Monde", on cherche. Au T suivant, ça ne va pas, viiiite demi-tour, trouver la route et pointer au CH en catastrophe. BOUM !!! 1’ dans les lattes pour quelques secondes. Aie, aie, aie. J’espère que nous ne serons pas les seuls ?

Nous rentrerons à Ploegsteert en râlant sec, mais en ayant encore appris quelque chose. Quoi ? De l’expérience, mais ça, je le garde pour moi.

A l’arrivée, un membre de l’écurie fait très bien un commentaire sur chaque véhicule, nous oublie et voyant la BM déjà remise sur la remorque... nous déclare avoir abandonné. Gag !!!

Thierry Demortier est venu de Namur avec le plateau pour reprendre la Fiat malheureuse de Jean-Philippe Epis ; C’est cela le service club du NORT. Alors, si vous avez envie de nous rejoindre, téléphonez-moi.

Enfin, à 20h00, un premier classement de la première étape est distribué. Nous sommes 2è avec 28 pts de pénalité. Bizarre, mais tout le monde est logé à la même enseigne.

21h00, classement après Watou : nous sommes toujours 2è derrière ? J’ai oublié. Un problème informatique est aussitôt mis à jour, le classement est retiré.

22h00 : classement définitif et HOURRA !!!!! nous avons gagné avec seulement 88 pts de pénalités.

Eric est fou de joie, me saute au coup, m’embrasse et ...offre une tournée générale.

Si c’est bien de s’amuser, il faut encore rentrer, 200 km nous attendent et il est déjà 23h30. Nous roulerons de concert avec José Lareppe et Jean-Luc Fraikin.

A Mons, le brouillard ne nous quittera plus jusqu’à Andenne et les panneaux 60 km/h maxi clignotent sur l’autoroute depuis Daussoulx.

Après 3 heures de route, Eric sera content d’arrêter son 4x4 (pas la BM) devant son garage. Quant à moi, je reprendrai mon Alpine GT4 à 2h30 et mettrai 40’ pour rejoindre Ciney à 25 km. Brouillard à couper au couteau. Vous voyez, un rallye n’est jamais fini que lorsque l’on se couche. Donc, bonsoir à tous et rendez-vous pour la Nuit Noire le 13 novembre au départ de Jeuk-Gingelom (Landen).

...et surtout encore bravo au Lys Racing Team de nous avoir fait parcourir de si belles routes.

Daniel Pigeolet


C’est une mauvaise nouvelle que je dois vous annoncer, ce 3 novembre. Je viens d’apprendre le décès de notre ami Freddy Dujardin, organisateur du Rallye du Muguet à Pair (Clavier). Pour ceux qui ont connu sa joie de vivre, sa gaieté et son sens de la blague continuel, ayez une pensée pour lui. Salut Freddy, je vais me retrouver bien seul sur les rallyes balades, avec qui vais-je encore blaguer ?



Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2007 Privacy Policy Terms Of Use