AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






Les “boulettes” de Saint Nicolas !

Première publication : 19 décembre 2004, mise en ligne: vendredi 10 décembre 2004, par Daniel PIGEOLET

dans le baquet de droite ...

SAINT NICOLAS RALLY - 04/12/02004.



Mais qu’ai-je fait à Saint Nicolas pour qu’il me punisse ainsi, chaque année, lors de son traditionnel rallye ?

Voilà 6 ans que je participe au rallye organisé comme d’habitude, de main de maître, par Robert Rorife et son équipe, et voilà 6 ans que je cours après un bon résultat. Le coup est passé près cette année.

Mais revenons-en au début de la journée.

350 km de petites routes ardennaises, avec départ à Marche et arrivée à Neufchâteau. 10 contrôles horaires (CH) et 16 régularity tests (RT), c. à d., pour les néophytes, des étapes où la moyenne (souvent 49,99 km/h), parfois changeante, doit être respectée à la seconde. Pour tout renseignement à ce sujet, appelez-moi au 0495/21.56.57, je me ferai un plaisir de vous expliquer plus en détail. Du grand sport en perspective, d’autant plus que le brouillard est de la partie, le sol gelé, fort glissant, et la présence de tout le gratin du rallye. Voir la liste des engagés ci-dessous.

Accueil à 11h00 à la Tour de la Famenne et déjeuner prémonitoire (boulettes tomate)... vous comprendrez plus tard. Le championnat étant joué, c’est avec décontraction que nous prenons le départ à 13h38... puisque nous avons le N°... 38.

1ère étape : Marche-Génimont (Lavaux-Ste-Anne) avec déjà, dès le départ, les trois 1ers RT enchaînés les uns à la suite des autres. 2 changements de moyenne : 49,99 km/h, puis 40, puis 49,99. Erreur de parcours à proscrire. Début en fléché métré, ensuite fléché non métré, carte au 1/50.000è et fléché non métré droit (sans l’inclinaison des routes, c.à.d. tout à angle droit). En route vers Aye, le Gerny, Rochefort, Jemelle, Wavreille, Forrières, Lesterny, Bure, Tellin, Bellevaux et Génimont.

Le passage au Gerny me rappelant de mauvais souvenirs en 2003, distraction et erreur de parcours, je me concentre sur le road-book, la route, les contrôles de passage (CP), les chronos et les tables de moyenne. Vous voyez, il y a de quoi s’occuper, pas le temps de se gratter le nez. Dans la descente vers Rochefort, un gauche à 90°, glissant et en forte pente, voit la Porsche de Dany Cool et Nicolas Gilsoul (oui ! le co-pilote de Bruno Thiry) glisser au trou, heureusement sans mal pour les occupants. Fini pour eux et c’est malheureux. Gare à la casse, les routes sont déjà très glissantes et il n’est que 14h00.

A Jemelle, le passage de la Lomme et de la place de l’église font des dégâts (carte) : nous voyons plusieurs concurrents en balade ( ??). La remontée Forrières, Lesterny et Bure est sans difficulté. A Bure, une modification de parcours de dernière minute, suite à une chasse, va piéger ceux qui... oublient ce changement. Entre-temps, nous avons déjà été pris au 1er RT, nous sommes bons : 8" trop vite.. Peu avant Tellin, nous quittons la carte pour retrouver du fléché droit et au panneau d’agglomération Tellin, changement de moyenne de 49,99 à 40 km/h. Il faut jouer avec les chronos et le retro trip, tout en ouvrant l’œil aux nombreuses routes à éviter à gauche et à droite. A la sortie de Tellin, nouveau changement de moyenne de 40 à 49,99 km/h et nouveau jeu de manettes avec chronos et trip. L’hésitation dans la traversée du village nous coûte 13" au 2è flash, mais ce n’est rien par rapport à d’autres participants qui prennent déjà des valises pleines de points. Au 3è flash, nous sommes mauvais :29" de retard. Une marche arrière et pan !!! on paie cash. Mais, le rallye ne fait que commencer.

A Génimont, un 1er break permet de faire le point avec nos amis concurrents : les favoris sont tous contents, mais Gielen-Mathy, Gengou-Gathy, Evrard-Lambert et Wilssens-De Munck ont fauté lourdement.

2è secteur : Génimont - Noirefontaine (Bouillon)

Départ en carte au 1/50000 vers Ave, Lavaux, Honnay, Sohier, Fayé-Famenne, Haut-Fays, Our, Vivy, Mogimont, Sensenruth et Noirefontaine.

Aucun événement à signaler dans les RT 4, 5 et 6, si ce n’est le brouillard omniprésent qui pousse à la prudence. La longueur des étapes à la seconde est également inhabituelle, puisqu’elle flirte souvent avec les 40 km.

A Mogimont, au milieu des bois : RT 7 et 8. Innovation : les co-pilotes sont invités à sortir du véhicule, à prendre une collation... pendant que les pilotes partent, seuls à bord, effectuer les 2 RT. Une boucle dans les bois, 2 prises de temps et retour pour récupérer les précieux équipiers qui commencent à se les geler. J’ai eu le temps de préparer les temps de passage avant Mogimont et... BRAVO Eric, il est le moins pénalisé de toute la meute : 3 et 2". Vite dare-dare vers Noirefontaine, où pointer dans les temps est difficile. Arrêt de 20’. Une petite quiche chaude et une boisson sont les bienvenues, mais surtout le classement qui donne ceci :

 1er Delhez-Vandevorst 58,33
 2è Thys-Moors 65,20
 3è Epis-Demortier 93,53
 4è Mossoux-Pigeolet 100,22
 5è Verhelle-Thirionet 118,27

Les écarts sont faibles et la nuit qui débute va redistribuer les cartes.

9è RT en quittant Noirefontaine à la carte, piégeuse, qui nous fait passer d’un côté à l’autre de la 4 bandes conduisant à Bouillon. Nous hésiterons 1 x ou 2 et ... vlan 59" dans les gencives. Pourtant, c’est le 5eme temps. Le parcours serpente ensuite entièrement dans les bois via Dohan, Les 4 Chemins et Ste Cécile pour le 5 è CH.

Ce qui suit va être beaucoup plus difficile et c’est là, que nous allons faire la différence en ne commettant aucune erreur. Une boucle en fléché droit non métré, nous fait revenir à Sainte Cécile au CH 6, tout en parcourant 3 RT (10, 11 et 12) successifs. Les pénalités pleuvent abondement sur nos concurrents. Bien que les routes et chemins soient plus dégradés, nous n’auront que 70 points de pénalités et aucun CP de raté.

Le dernier tronçon se présente sous une carte découpée en ruban, d’un cm de large. A vous de vous y retrouver ??? Nous traversons Chasse-Pierre, Florenville, Izel et Tintigny (CH7). Nous sommes au fin fond de la Belgique, à la frontière française. RAS sur le parcours et arrêt de 20’.

A ce moment, nous sentons que nous sommes en bonne position et le classement à posteriori nous donne raison : largement en tête avec seulement 260 points de pénalités. Les 2è, Thys-Moors ont plus de 600 points de retard.

Et nous arrivons... à l’entame du dernier coup de collier : Tintigny-Neufchâteau. Direction Léglise (CH8) et l’RT 14 avec 2 changements de moyenne (49,99-36-49,99). Pas mal de mauvais chemins, mais la BMW vole littéralement au-dessus des trous. Un vrai tracteur. Eric maîtrise bien sa propulsion... qui au moindre virage glissant, cherche à visiter les bas-côtés. Prudence et douceur sont de rigueur.

Juste après l’arrivée de l’RT 14 (7" de retard = OK), nous sommes arrêtés par la police qui nous "interroge" sur le rallye ; les riverains du village précédent se plaignant du bruit. Retard de quelques minutes, nous foncerons ensuite (mais non !!! par sur les policiers bien sympas), via Habay, Rulles, la Foret de Mellier, vers Léglise où nous pointerons de justesse à l’heure.

Nous sommes à 30 km de l’arrivée et il reste 2 tronçons et 2 RT consécutifs. Nous allons y... sombrer au plus profond.

Fléché droit et RT 15 et 16. Tout va bien les 6 premiers signes qui ne nous posent aucun problème, nous négocions parfaitement, du 1er coup, un piège à droite, une ancienne route et ...BOUM, au 7è signe, je confond gauche et droite : LA BOULETTE(voir déjeuner).

Je fais partir Eric à droite au lieu de gauche... pour revenir à l’endroit que nous venons de franchir. Je m’entête à trouver une astuce où... il n’y en a pas. Nous retournons au départ de l’RT, revenons, repartons sur d’autres routes. Bref, la mélasse complète. Nous reviendrons 3 fois sur le petit décomposé où je m’obstine A NE PAS VOIR qu’il faut monter à GAUCHE dans le bois et NON PAS TOURNER A DROITE. Nous retournerons, en vain, le village de Léglise avec d’autres concurrents qui eux, n’ont même pas vu l’ancienne route.

MEACULPA, c’est de ma faute, excuse-moi Eric. Pourquoi faut-il que chaque année, je bute sur un signe que Robert Rorife a bien tracé ?

Pour éviter la mise hors course, je prends mes cartes et nous arrêtons pour faire le point à l’endroit où nous avons fauté... sans nous en rendre compte. Décidément !!!

Nous reprenons le bon itinéraire en sortie de village, mais après 1 km, Eric me signale qu’il craint la panne d’essence (mais non pas la panne des sens) . Pas d’autre solution que de faire demi-tour, la grand route et direction Neufchâteau, en prenant au passage le CH 9 à Mon Idée, qui n’était pas la mienne.

Nous sommes attendus avec impatience à Neufchâteau, car notre retard bouleverse le classement Pénalités maxi en 30 km (cela ne m’est jamais arrivé) : +/- 4000 points et nous chutons de la 1ère à la 12è place. (voir classement ci-après)

La catastrophe. Inutile de vous dire que je suis extrêmement déçu de la tournure des événements. Une 1ère place aurait été la reconnaissance par le gratin de la régularité.

Nous boirons (au propre) le calice jusqu’à la lie, car le potage du repas du soir est aux tomates BOULETTES. Indigestion de boulettes garantie. Nous n’aurons même pas l’envie de fêter la fin de saison qui il faut quand même le reconnaître aura été exceptionnelle dans les résultats (champions en catégorie reine). Nous y reviendrons lorsque le classement du championnat sera entièrement officialisé.

2005 prendra une toute autre tournure, puisque Eric fera un break pour se consacrer à la préparation d’une autre BMW 1600 groupe 2 d’époque. Je retrouverai avec grand plaisir mon ami Jean-Pol Hontoir qui fignole une inédite et méchante Alpine A310, pour une nouvelle saison qui nous verra courir en Belgique et en France.

De nouvelles aventures qui débuteront le 19/02/2005 à Ciney, tiens c’est chez moi ( !!!), pour la Nuit Noire organisée par Roger Munda.

A bientôt et d’ici là ; fêtez bien le Nouvel An.

Avec mes meilleurs vœux,

Daniel Pigeolet.

P.S. Vos encouragements et vos commentaires sont les bienvenus sur le forum ci-dessous.


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2007 Privacy Policy Terms Of Use