AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






1ste HISTORIC VAN HET PAJOTTENLAND.

Première publication : 19 avril 2005, mise en ligne: mercredi 27 avril 2005, par Daniel PIGEOLET

dans le baquet de droite...



Déjà le 2è article. La saison démarre sur les chapeaux de roues. Une semaine après la Nuit Noire à Ciney, nous rejoignons Gooik (Halle), où Erik Agneessens a mis sur pied ce nouveau rallye de régularité. Equipe bien sympa, déjà rôdée et habituée aux rallyes régionaux.

Le récit que je vais vous faire sera peut-être moins étoffé que les précédents, parce que les road-books ne mentionnaient aucun nom de passage, ni adresse de contrôles horaires (CH), parce que je n’ai pas reçu un classement détaillé, parce que je n’ai guère d’anecdotes à vous conter et parce que je n’ai... guère le temps (reconnaissance du parcours du Rallye Infernal que nous organisons le 7 mai prochain au départ de Gembloux). Oyé ! Oyé ! Qu’on se le dise.

Jean-Pol Hontoir et votre serviteur ont été très concentrés durant les 358km sur les 360 que comportait le rallye, que nous disputons une fois encore avec la BMW prêtée par notre ami Eric Mossoux.

3 boucles prévues, avec chaque fois un retour à Gooik :
 1er tronçon : 104 km
 2è tronçon : 150 km
 3è tronçon : 100 km

1ère constatation à notre esprit : il n’y a que 10 participants, 5 en Classic et 5 en Touring. Pourquoi cette défection ? Il est vrai que trois rallyes en trois semaines, c’est n’importe quoi au point de vue calendrier. Deux autres équipages wallons sont venus nous rejoindre : Roger Munda, co-piloté par... François Dombret (ça c’est une nouveauté !!!) sur la vaillante VW Cox et les frères Hoffmann venus de Bullange (St Vith) sur Volvo PV 544. Les organisateurs méritaient mieux que cela.

1ère étape : nous tournons en fléché métré et non métré, avec ou sans orientation et une carte au 1/25000è vers le Nord : Gooik, Ninove, Liedekerke, Ternat, Wambeek, Lennik et retour à Gooik.

Nantis du n° 2, nous partons à 13h03... because départ de 2 en 2 minutes. La sortie de Gooik, 1 km 600 à faire en 3’, est déjà stressante, vu la densité de la circulation. Nous sommes justes à temps au départ du test de régularité 1 (RT1). Moyenne : 44,8 km/h Cela semble facile, mais !!! Déjà quelques tronçons en terre +/- bonne, boueuse et surtout de trop nombreuses traversées d’agglomérations, encombrées un samedi après-midi. Nous compensons bien, mais plusieurs passage au même endroit, les concurrents qui se recoupent (interdit et dangereux ?) et une arrivée d’ RT dans un village (interdit), 300 mètres après un contrôle de passage humain sur la place du village, cela ne va pas. Et pourtant, notre temps : 58’’ d’AVANCE ??? Après vérification, nous sommes dans la seconde. Je ne sais pas qui a faux. Ou alors, notre "Rétrotrip" est complètement nase de chez nase. Bof, on verra plus tard. Le but est de s’amuser... non ? La suite de l’épreuve sera de la même veine.

Au CH 3 à Borchtlombeek (Wambeek), après une carte au 1/25000è, nous sommes retardés et bloqués par une riveraine. 3’ de retard. Trop de villages. Au classement provisoire, nous sommes largement en tête (700 pts) devant Hoffmann-Hoffmann et Van Reet-Vanoverschelde.

Arrêt 20’ et 2 sandwiches plus tard, en route vers le Sud et Braine le Comte, point le plus éloigné du rallye. Tiens, tiens, le Rallye Infernal y passe aussi. 2è RT plus court : 12 km 720 et 3’’ d’avance d’après nos chronos, mais x" en retard d’après les calculs de l’organisateur. Bof ! Nous nous régalons du parcours, toujours sinueux, mais aussi très boueux dans la terre. Nous "visiterons" Saintes, Rebecq, Hennuyères, Braine le Comte, Soignies, Horrues, Steenkerque, Enghien et Gooik. Nous sommes parfois limite avec les pénalités pour retard, tellement cela tourne et les routes commencent à devenir glissantes. Il fait noir et une légère fine pluie s’est mise à tomber.

RT 3 tout va bien, nous sommes flashés dans notre seconde. Hum, hum. Retour à Gooik à 19 h 31. Nous sommes toujours 1ers, mais les frères Hoffman nous talonnent. Il nous manque 3 contrôles de passage (CP). Les panneaux relativement peu visibles, tantôt placés à 1 mètre de hauteur (bon) , tantôt au raz du sol ou à 2 mètres de haut, ou encore fort éloignés à droite de la route. Il va falloir que j’ouvre aussi mon 3è oeil pour épauler Jean-Pol qui se bat avec la BM sur la route humide

Départ de la 3è section à 20 h 31. 100 km au programme, avec 2 cartes au 1/50000è de très mauvaise qualité et dont l’échelle n’est pas respectée (encore + petite). Ce sont quasiment 2 cartes muettes ( le fameux lacet noir sur feuille blanche). C’est ici que va se jouer le rallye. Beaucoup de mauvaise terre pour cette 2è visite au Nord-Est de Gooik. A 2 km de l’arrivée, la carte nous envoie à droite sur un trait noir épais et continu, c. à d. une bonne route en asphalte. Nous tournons, tournons, pas de route en vue. Retour d’où nous venons sur la grand route, repartons... nous sommes perdus. Mais bon sang, où peut donc être cette fout... route. Nous revenons à une entrée à droite... qui s’avère être le bon chemin, mais qui est en réalité une ancienne ligne de tram, en terre et très boueuse. Cette route devait être signalée en pointillé et non en continu. Nous y laisserons 17’, 4 CP et la victoire. Il y avait possibilité de poser réclamation et demander l’annulation du secteur incriminé, mais ce n’est pas notre style. Les 2 premiers Hoffmann-Hoffman et Van Reet-Vanoverschelde y sont bien passés, donc bravo à eux et félicitations pour leur résultat.

Lorsque nous quitterons Gooik dimanche à 01h00, il neige fort et c’est avec difficultés que nous atteindrons Ciney vers 03h30. Jean-Pol rentrant à Gesves à 05h00, après avoir effectué les 2 derniers km... à pied, la neige l’empêchant de monter la côte avant son domicile. C’est cela aussi le rallye.

A samedi 6 mars peut-être, si vous venez nous saluer aux 6 heures de Seraing, qui affichent "complet" (63 participants).

PS le photographe a oublié son appareil photo. Mille excuses.

Petit message personnel : organisateur du Rallye Infernal au départ de Gembloux avec arrivée à Braine le Comte, je suis à la recherche de contrôleurs. Alors, avis aux amateurs de voir la course de l’intérieur. Merci

A bientôt.

Daniel Pigeolet


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2007 Privacy Policy Terms Of Use