AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






Vosges profondes !

vendredi 11 novembre 2005, par Raymond COLLIGNON

Route des Vosges 22-23/1O/2OO5.



Vosges profondes !

Il n’y a pas de rallye sans plaisir disent les rallymen.

Plus c’est dur, plus c’est bon répètent les équipiers tordus à la recherche de l’ultime orgasme...

Les gouttes de pluie font plic ploc sur l’eau glauque de la Moselle.

JPEG - 40.3 ko
Port d’Epinal.

Qui croirait qu’à Epinal, plus réputée pour ses images, existe un port, un vrai, avec des bateaux, des quais, des marins d’eau douce, buveur de whisky attablés sur le pont de leurs chalands éternellement à quai et pas prêts à partir... ?

Pourtant, il existe ce lieu bizarre puisque c’est là que commence le rallye des Routes des Vosges !

Un contrôle technique sérieux et près de cent voitures s’élancent pour un prologue semi nocturne qui compte pour des prunes, mais est là pour permettre aux équipages et aux mécaniques de s’échauffer un peu et « d’appréhender » l’esprit réputé tordu de l’organisateur.

C’est vrai qu’il est tordu l’esprit de cet organisateur qui n’hésite pas à utiliser les combines et les trucs les plus fous pour fourvoyer les courageux concurrents dans la nuit vosgienne.

JPEG - 61.5 ko
Adrien colle les numéros, bientôt le départ.

Le comble, c’est que ces merveilleux fous aiment cela et qu’ils se délectent à déjouer tous les pièges du road book, à comprendre pourquoi une note qui a l’air fausse est en réalité un délicieux piège dont il faut sortir avec les honneurs !

Les cartes à l’envers ou maquillées, les fléchés non métrés, les fléchés Allemands et toute la panoplie du parfait petit organisateur sont utilisés pour rappeler à ces voyageurs inconscients dans leurs drôles de machines qu’ils font un rallye secret et qu’ils doivent « rallier » un point à un autre de toutes les manières possibles, même les plus iconoclastes. Après ce prologue, non obligatoire, de plus ou moins 8okms, les voitures se retrouvent à La Bresse, station se sport d’hiver réputée, aujourd’hui bien grise en cette morte saison sans touristes.

JPEG - 45.2 ko
Superbe ROVER COUPE de Ribauville/Pradella.

Samedi 22 une longue journée à la campagne.

Le jeu est fini, on passe aux choses sérieuses...

 « Le prologue, c’était rien mon jeune ami, c’est maintenant que vous allez déguster ! »

Les voitures se retrouvent « au slalom », une salle au dessus de La Bresse, il fait frisquet, les nuages noirs enlacent les montagnes qui n’en demandent pas tant.

La Volvo amazon d’Automag est là entourée d’un très nombreux clan de Belges prêts à en découdre avec leurs « amis » Français, Allemand, Hollandais, Suisses, Luxembourgeois et autres.

JPEG - 55.2 ko
L’équipage AUTOMAG en pleine forme.

Qui va gagner ce rallye ? Qui va rallier tous les points ? Qui va être plus malin que Michel Thomas et ses comparses, les subtils traceurs et les maîtres du jeu ?

Et c’est parti, cela démarre fort... fléché métré, carte...le paysage est superbe, pas la moindre âme en ces lieux dont les noms claquent comme des oriflammes dans le désert... Lac des Corbeaux, Cornimont, Mont de fourche, forêt du Géhant...

Je passe les détails... après un fléché non métré qui n’amuse que les fous qu’ils sont tous, les aventuriers arrivent au val d’Ajol qui fait presque oasis malgré sa tristesse après tout ce qu’ils viennent de traverser.

JPEG - 62 ko
FORD ESCORT Mexico MKI de collection de Simonis/Damseau.

Un court repos du guerrier et c’est reparti on quitte les hautes Vosges Lorraines pour entrer dans les Vosges Saonoises et le parc des Ballons.

A Faucognay où traînent sûrement les derniers faucons, une carte de 72 kms à passages multiples et à secteurs réduits fait des dégâts, la tête tourne déjà avant le grand ballon qui est franchi à la nuit tombante.

Le Grand ballon avec sa gueule rocheuse battue par les vents se la joue « lunaire », la Volvo fait le Lem un bref instant et plonge dans la vallée pour arriver dans la région des « têtes », tête des renards, tête des champs, têtes de fions aussi...

JPEG - 45.2 ko
La nuit tombe, cela devient compliqué.

Une dernière carte typ-exée, maquillée, trafiquée comme une belle de nuit nous ramène à La Bresse qui dort déjà avant d’être envahie par ces rutilantes- pétaradantes venues de la montagne.

Et cette longue journée à la campagne se finit hélas ... 33O kms de toutes petites routes ont été parcourus, près de 4OO kms pour certains un peu paumés...

La nuit sera longue pour tous après un dîner de gala bien arrosé à l’hôtel des vallées, c’est quand même bon de faire le bourgeois après toute cette sauvagerie !

Les commentaires vont bon train...on refait les gestes, on revoit ses erreurs, on prépare les cauchemars et leurs traînes de regrets...

JPEG - 45.4 ko
Joseph Lambert, une légende vivante au départ, terminera troisième.

Dimanche 23 : Je triche moi non plus !

Il faut se lever tôt à nouveau pour cette dernière partie du rallye, c’est Dimanche pourtant mais pour les rallymen, il n’y a pas de Dimanche, au turbin les forçats !

Cela commence pas mal avec une carte où il faut tracer le parcours le plus long pour rejoindre Gérardmer...on se croise, on se dépasse, on s’engueule, tout le monde n’a pas la même notion du « plus long » !

Ensuite, on passe au fléché Allemand puis à une carte complètement trafiquée.

JPEG - 56.5 ko
Surréaliste ! Une STRATOS à la poursuite d’une ALPINE, la VOLVO n’est pas loin...

L’organisateur supprime des routes, colle des forêts où il n’y en a pas, fait disparaître miraculeusement des rivières... c’est une vraie tricherie, un leurre complet mais, de nouveau les équipiers les meilleurs jouissent, s’approchent enfin de l’orgasme...Vosges profondes quand tu nous tiens !

La fameuse Vologne coule en bas, on la frôle, on la devine avec ses brumes et ses baisers humides.

Nous quittons ces vallées pour la montagne à nouveau

JPEG - 48.2 ko
Adrien Felot lit les notes dans la VOLVO.

Un fléché métré avec cases inversées, faux contrôles et autres subtilités nous ramène à la Bresse par le col de la Schlucht, on caracole encore un peu puis on dévale une dernière pente et c’est déjà fini, l’arrivée est là au slalom du départ.

La Volvo se tait, elle voulait continuer, encore monter, encore descendre, encore découvrir ce pays, traverser ses rivières, engloutir ses forêts à grands coups de crocs, mais c’est bien terminé... basta, à la prochaine !

Il faut encore rentrer en Belgique par la route.

Bravo aux organisateurs, Michel Thomas est un vrai Vosgien qui connaît son pays à fond, on sent qu’il l’aime avec une passion qu’il veut nous faire partager et il y est largement parvenu.

Le rallye des Vosges est un beau rallye dur, exigeant mais qui ne laisse pas indifférent et dont le succès se renouvelle après tant d’années de succès.

Le but est atteint, nous reviendrons.

Maintenant, nous aimons aussi ce pays même s’il ne nous le rend pas encore bien et nous snobe avec ses airs de sauvage qui se méfie de ces étrangers trop pressés de le conquérir avec leur envahissante voiture rouge.

JPEG - 59.9 ko
Les Belges victorieux boivent le champagne jusqu’à la lie.

Classement : les Belges font un tabac mais c’est un équipage Français qui gagne.

Il y avait deux catégories quand même pour ne pas dégoûter les petits jeunes !

En « touring » (navigation plus facile) deux équipages Belges et pas très jeunes pourtant, l’emportent !

 1) Robinet - Chalsèche NSU TT
 2) Soret- Dupont Anglia
 3) Sabatier- Daigney BMW

En experts, deux amis Français très expérimentés triomphent enfin après dix ans sans cocorico aux Vosges.

 1) Darley- Sussot Mini
 2) Lienne - Luxen Porsche 356
 3) Schorn - Lambert Austin

Pas mal de vieux rats dans ce sextuor... l’expérience est vraiment nécessaire pour s’imposer dans des épreuves de ce niveau.

Quand à notre Volvo elle termine dans le ventre mou du classement « experts », très contente d’être là et de nous avoir aidés à vous faire partager de l’intérieur cette belle aventure.

Raymond Collignon.


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2007 Privacy Policy Terms Of Use