AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






Routes de Vosges 2005 : les plus longues sont les meilleures.

Première publication : 17 décembre 2005, mise en ligne: samedi 17 décembre 2005, par Patrick Lienne

Route des Vosges 2005.



Pour la 13ème édition de son épreuve de régularité, la sympathique équipe des Vieux Compteurs ne dérogeait pas à la tradition, donnant rendez-vous à tous les concurrents vendredi après-midi au port fluvial d’Epinal pour l’habituelle formalité technique et administrative. En présence d’un public fidèle, les anciennes défilaient fièrement devant les contrôleurs avant de se lancer à l’assaut du prologue, mise en jambe facultative de 60 km ne comptant pas pour le classement général, mais très utile pour réviser le road book toujours si particulier des traceurs vosgiens.

JPEG - 50.1 ko
Les vainqueurs de la dernière édition, le couple Hofmann-Seffer sur Mercedes, étaient présents.

Rayon engagés, on retrouvait avec plaisir de nombreux équipages belges bien déterminés à renouveler l’exploit de l’an dernier où, on s’en souviendra, le podium était entièrement composé de compatriotes. Les vainqueurs de la dernière édition, le couple Hofmann-Seffer sur Mercedes, étaient d’ailleurs présents, tout comme les troisièmes de 2004, Luxen-Lienne sur leur Porsche 356. Lambrecht-Debrus, doubles vainqueurs de l’épreuve et seconds l’an dernier, ne s’étaient pas inscrits cette année mais les Simonis-Damseau (Escort Mexico), Halleux-Veys (Morris Cooper), Adriaens-Lauffs (Porsche 911), Henry-Thirion (Volvo Amazone), Servais-Vinette (BMW), Legast-Erpicum (Lancia Fulvia) étaient bien là, ainsi que Joseph Lambert co-pilotant le Suisse Schorno sur Austin Healey.

Les Vieux Compteurs dans les VOSGES !

La victoire du prologue revenant à Dupont-Soret sur Ford Anglia, le rallye proprement dit débutait samedi matin au départ de La Bresse, agréable station de sport d’hiver située dans le Hautes-Vosges à 600 m d’altitude. Un fléché métré suivi de deux premières cartes à tracer emmenaient les concurrents sur les bords de la Moselle à travers le Parc régional des Ballons des Vosges et ses 1001 lacs et étangs. Un premier piège attendait les concurrents au travers d’une carte à tracer dédoublée, dont une partie des points de passages se trouvait sur la première copie et l’autre sur la seconde. L’astuce consistait à rassembler l’ensemble des points sur une seule carte, ce que pas mal de concurrents n’ont pas immédiatement compris.

JPEG - 54.4 ko
La victoire du prologue revenant à Dupont-Soret sur Ford Anglia.

Après la pause au Val d’Ajol, c’est un petit bout de carte imprimé doublement à l’envers (nord au sud et est à l’ouest) qui perturba le parcours de bon nombre d’équipages, avant d’aborder une extraordinaire carte à tracer dont les subtils points de passages firent tourner les concurrents sur 72 km durant près de 2 heures avec trois passages en RT à la clé.

Vint ensuite la formidable escalade du Ballon d’Alsace et ses interminables lacets dans lesquels de nombreux spectateurs acclamaient les participants. Après un pot offert par la municipalité de Saint-Maurice-sur-Moselle, les concurrents se lancèrent, de nuit et sous un fin crachin, dans une étape finale décisive composée de 4 cartes à tracer enchaînées, à l’échelle différente et dont certaines routes avaient été habilement effacées. Une épreuve de vérité pour départager les équipages les plus futés.

Au retour à La Bresse, le classement général provisoire s’établissait comme suit :
 1ers Les français Darley-Sussot sur Mini,
 2èmes Schorno-Lambert sur Austin Healey,
 3èmes Henry-Thirion sur Volvo,
 4èmes Zapfe-Bögerhausen sur Mercedes
 et 5èmes Luxen-Lienne sur Porsche. Le classement Tourisme était emmené par la paire belge expérimentée Robinet-Chalsèche. Et le road book de la seconde journée, exclusivement disputée le dimanche matin, allait encore en surprendre plus d’un !

JPEG - 38.9 ko
Le classement Tourisme était emmené par la paire belge expérimentée Robinet-Chalsèche.

L’itinéraire idéal ? ... la route la plus longue !

Après les traditionnelles boules à l’envers de mise en jambe, les organisateurs avaient imaginé cette fois une nouvelle carte à tracer totalement inédite : car il s’agissait de relier les points de passage non pas par le chemin le plus court, mais par celui le plus long ! Imaginez la confusion dans la tête des co-pilotes habitués si souvent à l’exercice contraire. Et de prendre tous les détours possibles avant d’atteindre la destination finale en bordure du lac de Gérardmer, sans être vraiment certain d’avoir choisi l’itinéraire idéal.

JPEG - 41.9 ko
Joseph Lambert co-pilotant le Suisse Schorno sur Austin Healey.

A peine remis de leurs émotions, les équipages se plongeaient dans une carte muette, dont toutes les routes adjacentes avaient été savamment masquées, directement suivie d’un fléché allemand particulièrement piégeux.

Mais le bouquet final arrivera au moment où personne ne l’attendait : sur la route du retour, près du Col de la Schlucht, à 6 km de l’arrivée : une case inversée dans le road book, la seule de tout le parcours, surprendra les plus aguerris ! Voilà de quoi semer le doute général à l’approche de la proclamation des résultats.

C’est au pied du remonte-pente de la station du Col des Feignes que seront enfin dévoilés les classements de cette superbe épreuve, totalement indécise du début à la fin. Le leader de la veille, l’équipage français Darley-Sussot, dont le co-pilote n’est autre que l’organisateur des Routes du Jura, aura su préserver de justesse son avance sur un trio infernal : Luxen-Lienne remontant de 3 places pour terminer en force à la seconde position, Schorno-Lambert, piégés sur la dernière note, devenant troisièmes et l’excellente paire Servais-Vinette échouant à quelques points du podium. En catégorie Tourisme, Robinet-Chalsèche confirmaient leur domination de la veille, réussissant l’exploit de terminer avec seulement 2 points de pénalité.

JPEG - 37 ko
Luxen-Lienne remontant de 3 places pour terminer en force à la seconde position.

Une dernière bonne nouvelle attendait les concurrents au moment de se séparer, les différents organisateurs des rallyes de l’est de la France ayant décidé de mettre sur pied un challenge en 2006, intitulé :

« Trophée du Grand Est »

qui rassemblera les 4 épreuves suivantes :

 La Virée des Cols Vosgiens (Moyenne Alsace - 6 et 7 mai 2006)
 Les Routes du Jura (Franche Comté - 1 et 2 juillet 2006)
 Ronde Vignes et Houblons (Alsace du Nord - 1 et 2 septembre 2006)
 Les Routes des Vosges (Hautes Vosges - 21 et 22 octobre 2006)

Gageons que les candidats seront nombreux à y participer vu la qualité irréprochable de ces organisations.

JPEG - 39.6 ko
1ers Les français Darley-Sussot sur Mini.

Félicitation à Michel Thomas et à toute son équipe pour cette 13ème édition vraiment exceptionnelle.

Patrick Lienne

 Classement Tourisme
 Classement Marathon

A lire aussi :
 Vosges profondes !


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2007 Privacy Policy Terms Of Use