AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






Snow Rally - Une belle expérience sur routes blanches 8

Première publication : 20 janvier 2006, mise en ligne: vendredi 13 janvier 2006, par P-Y Hendrickx

Le Snow Rally - 26 décembre 2005.



Vous connaissez certainement Mr Schammel... ce nom est connu en Belgique.. Gilles est même devenu champion de Belgique des rallyes 2005 en groupe N.

En historique, Jean Paul - son père - est également un habitué de certaines de nos épreuves.. cette année nous l’avions rencontré avec sa Volvo au Grenzland notamment.

Lorsque nous l’avions invité à l’Historic rally de Mons, il était désolé de constater que la date correspondait avec l’Haspengouw et déclina gentiment l’invitation.

Nous avions alors conversé et manifesté notre intérêt pour son superbe pays qui surtout dans notre cas nous intéressait...au niveau routes ! Ce petit pays, pensions-nous , recèle certainement de nombreux chemins amusant pour y rouler et toujours avide d’expériences diverses, nous lui avions dés lors demandé de nous informé du prochain rallye s’y déroulant !

C’est comme cela que mi décembre, nous reçûmes un mail annonçant l’organisation intime d’un rallye dénommé le « Snow rally » et ce le lundi 26 décembre.

Renseignements pris auprès de notre Jean Paul Schammel, il s’agissait de la 6ème édition et était ouvert aux voitures modernes et anciennes au choix !

Un petit délai de réflexion et voilà que nous nous y inscrivons en y ajoutant un petit week-end de Noël au Luxembourg en amoureux ...

Arrivé à l’heure de la convocation (12h20) ce lundi 26/12 à Niederfeulen, nous nous retrouvons dans une sympathique auberge peuplée de rallymen locaux pour l’apéritif, l’inscription et lire le briefing.

Comme annoncé dans sa dénomination ... il neige et neige tant et plus ...

Le briefing écrit nous informe des différentes notes possibles (fléché droit non métré, panneaux indicateurs, cartes à tracer, ..), de RT en experts, et de 3 boucles pour 150 km de plaisirs secrets .

Notre Peugeot et notre équipage n’ayant jamais roulé sur la neige nous sommes impatients de nous lancer dans cette aventure luxembourgeoise ...

JP Schammel et son épouse nous ayant accueilli, un briefing oral nous amena à comprendre que finalement il ne s’agissait pas de RT mais de 2 CH pour les Experts et de relevés kilométriques pour les Tourisme.

Au niveau équipages, 31 voitures sont inscrites dont 2 autres équipages belges et non des moindres puisqu’il s’agit de Grosdent - Vandervorst (250 rallyes pour le copilote en 10 ans !) et Braquet - Faymonville (l’organisateur bien connu de 2 rallyes à succès en Belgique à savoir l’Eiffel Classic premier we d’août et le Grenzlandtour dernier we de septembre : www.amcstvith.be )

Du côté locaux, difficile de connaître les forces en présence mais un team est bien représenté et très convivial : le Michels Rally Sport (www.mrs.lu).

De minute en minute et comme à l’ancienne, les participants reçoivent leur feuille de route dans le café de départ et directement le temps s’égrène et le road book nous emmène pour des figures peu conventionnelles avec directement un énorme décomposé autour d’...un garage local, avant de nouveau ...des décomposés de carrefours.

Les faux CP et cachets côtoient les bons CP et déjà les voitures tournent dans tous les sens .... La neige est présente , et après quelques Km ... le premier CH avec ... un pointage bien en retard !!!

JP avait prévenu ... le départ sera difficile.

Le temps de prendre la voiture, de comprendre le road book, de se lancer dans la neige , de choisir les bons des mauvais cachets, de disserter avec ma copilote chérie sur le choix des tracés et notes , ... et avec un grand sourire, nous pointons .. Avec 10 minutes de retard ! ... Mais nous remarquons vite ne pas être les seuls !

Le village suivant comprenait une astuce que nous n’avons jamais trouvée avec une note devant nous sortir d’un ensemble de cul de sac ... de nouveau quelques demi tour .. pour finalement décider de rejoindre le CH avec - c’est mieux - 2 minutes de pénalités.

La suite n’était plus chronométrée et nous emmena vers la Belgique et la pause de 16h00 et ce en cartes à tracer et fléché non métré. Les routes sont toujours sinueuses, parfois en terre mais surtout recouvertes de neige qui comme promis continue de tomber allégrement.

Au terrain de foot de Tontelange, nous retrouvons les autres participants pour une petite pause et le départ de la seconde boucle. Fort logiquement vu l’état des routes, la notion de CH est oubliée et nous repartons dans le noir pour 50 km de plaisir de conduite et de recherche de notre chemin.

Le village de Heinstert.... fut cette fois le théâtre de beaucoup de ballons avec une note « oubliée » qui fera tourner les concurrents dans l’autre sens que celui préconisé avec évidemment des faux CP à la clé.

Nous avons mis plus de 30 minutes pour +/- trouver l’astuce mais avons évité les pénalités... à cet endroit.

D’autres chemins forestiers pentus et de longues glissades nous apprirent à mener notre voiture en côte dans la neige (merci pour le cachet nous obligeant de nous arrêter !) avec toujours autant de plaisir.

Un rond point et un parking tentèrent bien de nous induire en erreur avant de nous retrouver au terme de cette 2ème étape pleine de surprises et d’astuces luxembourgeoises.

Comme annoncé au départ, la 3ème boucle est supprimée et c’est en direct que nous retournons sur Eschdorf et son sympathique hôtel Braas (www.hotel-braas.lu/fr/) pour un repas régional de qualité autour d’une bonne bière de Wiltz et disserter tous ensemble sur cette belle journée.

Dés la fin du repas, la remise des prix avec de vifs applaudissements pour les vainqueurs qui déjouèrent avouons le de nombreux pièges.

Le classement sera finalement assez serré et c’est premier belge que nous terminerons en ayant évité tous les faux cp en 2ème boucle , preuve que Marjorie commençait à comprendre le feeling du traceur ... !

A noter que nos amis Grosdent - Vandervorst ... passèrent une partie de l’épreuve dans ... un champ après un freinage optimiste sur ... la neige. Le temps de trouver un tracteur pour se tirer de ce mauvais pas.

Et c’est vers 22h00 que nous reprenions la route... enneigée vers Charleroi avec dans la tête plein de bons souvenirs, de la conduite sur neige, un road book amusant, des horaires pour les CH difficile à respecter (et dire que la moyenne proposée était de .. 35 km/h), des concurrents sympathiques, passionnés et collaborant, de belles voitures ( Toyota MR, BMW, MG, ... )

Une belle initiative de JP Schammel que nous tenons à remercier pour cette organisation inconnue au caractère intime et convivial !

PYH


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2007 Privacy Policy Terms Of Use