AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






60. Un Manuel de mécanique automobile à visage humain !

Première publication : 2 février 2007, mise en ligne: dimanche 25 mars 2007, par bob

Publi-reportage



Un Manuel de mécanique automobile à visage humain !

JPEG - 60.6 ko
Cbjectif fondamental : offrir une réponse aux demandes des collectionneurs et des amateurs de véhicules anciens

Dans l’atelier de Philippe Castiaux, on ne travaille pas selon les méthodes qui prévalent actuellement : la pièce est défaillante ? On la jette et on la remplace ! Ici, comprendre la panne ou chercher l’erreur sont les premières questions que l’on se pose. Fiabiliser un véhicule ancien, en améliorer la technique, c’est la mission que s’est assignée le Manuel de L’automobile.

Le visage souriant, la poignée de mains ferme il nous accueille. D’emblée il explique qu’il est mécanicien, mais qu’avant tout, il est passionné par les véhicules anciens. Et de là d’en faire son métier. Comprendre les autos et de ce dont elles souffrent avant de les soigner pour qu’elles roulent le plus longtemps possible est devenu un leitmotiv. Finalement, à y réfléchir, c’est exactement ce que nous, propriétaires de voitures de collection, nous recherchons.

Philippe Castiaux a appris son métier sur le tas. Obtenir un diplôme ne faisait pas partie de ses priorités, il ne se sentait pas « ingénieurable ». A 20 ans lorsqu’il entre dans la vie active, il n’a qu’un fil conducteur : la passion des autos anciennes. Après avoir travaillé pour plusieurs patrons, il arrive au point de se voir proposer de reprendre la direction d’une concession de marque automobile bien connue. Il refusera, pour fonder sa propre société articulée autour de ce qu’il aime par-dessus tout. Le Manuel de l’Automobile est né. Ce sera le départ d’une aventure qui sera riche. Un objectif fondamental : offrir une réponse aux demandes des collectionneurs et des amateurs de véhicules anciens.

Posséder un voiture qui démarre, qui nous emmène en balade et nous procure du bonheur ; évidemment, l’idée est séduisante... pourtant la réalité est parfois toute autre : une réparation de fortune effectuée par un ancien propriétaire manquant de scrupules ou peu au fait des arcanes de la mécanique automobile et c’est la casse dans les soupapes, un radiateur bouché qui entraîne la surchauffe ou encore un roulement trop serré qui abîme un axe. Ce sont souvent les petites choses qui entraînent les dégâts importants. "Aahh si j’avais su !" C’est exactement ce que l’on dit dans ces cas là. Pourtant il reste des gens qui peuvent vous aider et vous conseiller. Le Manuel de L’automobile se pose comme l’un de ces spécialistes dont nous devrions toujours avoir l’adresse dans notre agenda.

Les services du Manuel de L’automobile

Philippe Castiaux répare et entretien votre voiture de collection. Des réparations importantes telles des soudures de châssis et de coques, des remises à neuf de moteurs et de boîtes de vitesses aux interventions plus simples comme la remise en état de freins, la réparations de suspension et de direction, la mise au point moteur, l’entretien et le graissage.

Chez lui, l’entretien de votre automobile passe inévitablement par la relation avec le client. Prendre le temps de poser les bonnes questions pour savoir comment il ressent le problème est tellement important afin d’obtenir un résultat approprié. Cela aussi fait partie du service offert par le Manuel de L’automobile.

JPEG - 51.6 ko
Le Manuel de l’Automobile accueille des véhicules très spéciaux : ici une Ford GT 40

Philippe Castiaux, ce sont ses clients qui en parlent le mieux !

Pourquoi allez-vous chez Philippe Castiaux ? Votre voiture a t-elle été bien réparée ? Qu’y a-t-il de différent chez Le Manuel de l’Automobile ? N’y a-t-il pas de garagiste plus près de chez vous ? Autant de questions que nous avons posées à ces personnes qui ont passé la porte son atelier...

Jacques Carlier et la DAIMLER Sovereign Double Six.

Un jour, Jacques Carlier dépose sa Daimler Double Six pour de petits problèmes de frein. Lors du démontage Philippe Castiaux s’aperçoit que, outre les disques, les roulements sont usés. Puisque le véhicule est immobilisé, il estim0e plus rationnel et moins coûteux en main d’oeuvre de proposer au propriétaire de procéder à leurs remplacements. Il détecte également une fuite au réservoir.

JPEG - 56.3 ko
DAIMLER Sovereign Double Six, on contrôle le système de refroidissement.

Jacques C : "l’homme est accueillant et disponible. Il est agréable et rassurant de savoir que Mr Castiaux vérifiera l’ensemble de ma voiture et me préviendra des réparations à effectuer à l’avenir. Cela me permet d’étaler la restauration de mon auto dans le temps et suivant mes finances. Les réparations d’urgence ayant été faites en priorité, je peux tout de même en profiter pour rouler. Je viens de reprendre un rendez-vous pour les sondes de température d’eau".

l’Audi Coupé n’a jamais aussi bien roulé !

Propriétaire d’un Chevrolet 1926, Bernard Dor a depuis bien longtemps des ennuis, qu’il suppose être de carburation ou d’allumage. Il soumet son cas au Manuel de L’automobile. Ce dernier diagnostique effectivement un problème au carburateur.

JPEG - 40.5 ko
Le Chevrolet 1926 de Bernard DOR

"Castiaux voit tout de suite clair, il arrive rapidement à mettre le doigt là ou "le bas blesse". On voit bien qu’il aime ce qu’il fait. Ce que j’ai également apprécié, c’est d’être tenu au courant de l’évolution des réparations. Il est agréable de savoir que l’on s’occupe de vous".

Mais Philippe Castiaux ne solutionne pas que les ennuis de très anciennes voitures : "après la réparation de la Chevrolet, je lui ai demandé son avis à propos de l’Audi Coupé GT de ma mère. Une auto achetée neuve en 1983, qui a toujours eu des difficultés de démarrage à froid et qu’aucun concessionnaire de la marque n’a pu solutionner. Après 1 heure de recherche, Philippe Castiaux en a trouvé la cause. Il s’agissait d’un défaut d’usinage. Un pointeau mal serti empêchait la deuxième cuve du carburateur de se remplir. Depuis lors, l’Audi démarre et tourne comme elle ne l’a jamais fait en 23 ans d’existence !" (Bernard Dor de Dour)

Emmanuel Petre roule tous les jours avec sa Simca P60.

"Depuis que Philippe Castiaux a vérifié la voiture, je la passe au contrôle technique normal et je roule avec quotidiennement. Les freins, les amortisseurs et l’échappement on été remplacés, mais pour le reste pas de problème".

Philippe Scory : s’occuper de ma Murena a été un jeu d’enfant !

Lorsque Philippe Scory de Jemappes trouve sa Matra Murena dans un abri qui n’en a que le nom, l’auto est à l’arrêt depuis des années. Un entretien très minutieux et des vérifications de sécurité s’imposent avant une remise en route. Philippe a entendu parler du "Manuel de l’automobile".

Une visite en éclaireur s’impose. Les automobiles mises à l’entretien chez P. Castiaux le mettent en confiance. "S’il peut réparer ou entretenir de telles voitures, il pourra s’occuper de ma Matra" se dit-il. Son choix est bon puisque depuis la Muréna roule toutes les semaines de manière on ne peut plus fiable. "J’ai préféré aller chez Castiaux car le service est plus intéressant que chez un autre garagiste. Le Manuel de l’Automobile c’est un garage spécifiquement dédié à l’auto ancienne. Il possède un réseau important de relations. Il peut facilement trouver la pièce d’origine ou adaptée dont vous avez besoin. C’est un gain de temps énorme".

Mr Rose de Bruxelles (Opel Rekord 1962)

"Un monsieur très consciencieux et très agréable au niveau relations publiques. Ma voiture se trouve chez lui actuellement. Je reçois régulièrement des informations quant à l’état d’avancement des travaux."

JPEG - 68 ko
Remise en route d’une Opel Rekors 1962

Un pont trop loin pour la TR6 !

Sur une bourse, Nadia Lété reçoit une publicité du Manuel de l’Automobile. Durant l’été, à l’occasion d’une balade, voilà qu’un problème de démarreur survient et que son garagiste habituel est en vacances. La pub conservée, au cas où, dans la boîte à gants va alors remplir son rôle. Philippe Castiaux démontera le démarreur et le réparera. Il ne s’agissait que d’un problème mineur.

JPEG - 51.7 ko
La TR6 change de pont !

Mais le pire était à venir. En rentrant à la maison le pont arrière de la TR6 rend l’âme sur le bord de la route. Un appel au secours et "Zorro" Castiaux vient le dépanner avec une remorque plateau. Il prend tout en mains : la recherche de pièces, le transport et le service. "C’est du travail soigné, nous dira Nadia de Fontaine l’Evêque, et il n’a pas fait saigné le portefeuille !"

Victor Vélinaire : une Jaguar MKII malade.

Le moteur de sa Jaguar MKII ne tourne pas bien. Sur les conseils d’un ami il va présenter la voiture chez Philippe Castiaux.

Victor V. : "Il est bien outillé et il a trouvé la cause du problème, il a remplacé une pompe parce que l’oxydation avait fait un trou. En ce qui concerne le tarif pratiqué, il prévient toujours quand il faut remplacer des pièces et laisse le choix au client de faire les frais ou pas".

JPEG - 56.5 ko
Une Jaguar MKII malade, quand l’oxydation s’en mêle.

Le Dodge WC52 de 1944 et ses particularités.

Geoffrey Mahieu et son papa sont collectionneurs de véhicules militaires, Jeep, Dodge et autres... ils connaissent. Ils travaillent beaucoup eux-mêmes sur les mécaniques. Mais ce Dodge WC52 de 1944 s’avère très récalcitrant ! Cela fait 7 fois que Geoffrey démonte et remonte le carburateur mais le monstre n’en veut pas. Il est lent et manque de reprises. En désespoir de cause, il rend alors visite à Philippe Castiaux et lui montre le carbu en question. "Ce n’est pas le bon" annonce le spécialiste "et il manque des pièces la dedans !" C’est finalement le camion entier qui arrive dans l’atelier du Manuel de l’Automobile.

JPEG - 75.6 ko
Le Dodge WC52 de 1944 et ses particularités...

L’engin avait été restauré à la "va vite" par les anciens propriétaires. Un check-up complet s’avéra indispensable : réglage du point mort haut, vis platinées, changement des bougies d’origine par d’autres plus modernes mais qui tiennent la surchauffe avec les carburants actuels. Pour terminer, le remplacement du joint en cuir dans la pompe de reprise car c’est ce dernier qui est la cause du manque d’accélération. Après avoir remplacé ce qui devait l’être et avoir réglé le moteur à l’oreille et au doigté, car c’est comme cela que çà se faisait à l’époque, le Dodge de Geoffrey n’a jamais aussi bien roulé. "C’est un charme dira-t-il, ce gars a des mains en or !".

Austin Sheerline, l’attente est longue mais l’espoir fait vivre !

Alain Loiseau fait l’acquisition d’une superbe Austin Sheerline A125 de 1948. Malheureusement, pensant en améliorer l’étanchéité ou faire l’économie d’un nouveau joint, un bricoleur peu inspiré avait collé celui d’origine avec de la silicone bleu. Ce choix, se révèle vite désastreux. Les orifices de refroidissement se sont bouchés et le moteur a chauffé provoquant ainsi sa propre "mort".

JPEG - 62.5 ko
Les culbuteurs de l’Austin A125, le bloc recollé au silicone n’est plus qu’un lointain souvenir

"Philippe Castiaux s’est mis en quête de pièces pour tenter de réparer ce moteur. Il m’envoie régulièrement des mails pour m’informer de ce qu’il va entreprendre, comment il va modifier ceci ou cela. Ma voiture est chez lui depuis 2 ans. Les travaux avancent lentement car il doit s’occuper de plusieurs voitures à la fois pour différents clients. Il est courageux, travaille amoureusement et sans relâche, après sa journée d’atelier il envoie des courriels d’informations aux clients. Rencontrer un passionné comme lui est quelque chose de rarissime".

JPEG - 57 ko
Austin A125 Sheerline de 1948 de retour chez son propriétaire pour son plus grand plaisir.

Le véhicule est terminé, maintenant fiable et lui a été livré courant janvier 2007.

Profession : Artisan Mécanicien.

Le Manuel de l’Automobile n’est décidément pas un garage ou un atelier de carrosserie comme les autres, ni même un lieu de restauration ou d’achat-vente d’ancêtres. Philippe CASTIAUX, qui a du mal de refuser, accueille les automobiles anciennes pour les réparer et les entretenir. Tel un véritable artisan, il s’en occupe comme si il s’agissait des siennes. Il apprécie également le contact humain et il saura prouver que le problème de votre voiture préférée n’est pas si insurmontable que cela ! Sa devise pourrait être : impossible n’est pas CASTIAUX !

JPEG - 69.1 ko
Triumph Spitfire, tout doit être imprccable.

Un futur plein d’ambition et de projets.

Dans le domaine de la voiture de collection, pour mieux travailler il faut impérativement une très grande surface, car compte tenu de leurs spécificités, certains véhicules risquent des immobilisations plus ou moins longues. Compte tenu de cela, du désir de mieux recevoir la clientèle, de travailler de manière encore plus efficace et de la réelle croissance de l’activité du Manuel de l’Automobile, un déménagement dans des bâtiments plus pratiques est à l’étude. A moyen terme, Philippe Castiaux envisagerait aussi de se diversifier dans des activités de carrosserie ou de garnissage automobile.

Venez visiter l’atelier !

JPEG - 59.1 ko
Le Manuel de L’automobile se pose comme l’un de ces spécialistes dont nous devrions toujours avoir l’adresse dans notre agenda

L’atelier du Manuel de l’Automobile est aussi un endroit qui peut vous accueillir lorsque vous faites une balade dans la région montoise. Il peut faire l’objet d’un arrêt curiosité lors d’un rallye, ou le point de départ ou d’arrivée de votre balade club. Philippe Castiaux peut même vous offrir le café, l’apéro ou le goûter !

Philippe CASTIAUX, le rencontrer c’est déjà être gagnant !

-Le Manuel de l’Automobile sprl
 Philippe CASTIAUX
 Siège social : 14, rue de Flénu
 Atelier : 162, rue Richebé
 B-7390 QUAREGNON
 Tel. +32 (0)65/ 77 06 58
 Mobile : +32 (0)475/ 203 803
 Fax. +32 (0)65/ 79 13 64

JPEG - 49.9 ko
Philippe CASTIAUX, le rencontrer c’est déjà être gagnant !

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2007 Privacy Policy Terms Of Use