AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






LES TRACTEURS

Première publication : 16 février 2007, mise en ligne: dimanche 25 février 2007, par Jean VAN DER REST

Il n’est pas rare que certains sujets ou objets soient collectionnés en deux dimensions, maxi et mini. La première, en tenant compte du besoin de surfaces et/ou volumes nécessaires au regroupement des unités. Et, lorsqu’il s’agit d’une collection de 52 tracteurs agricoles ... !



C’est à Chapelle-lez-Herlaimont que nous avons rencontré René Gistelinck. Nous pensions avoir été mal orientés car, à l’adresse indiquée, nous nous trouvions face à deux larges volets rouges, métalliques, abaissés, par-dessus lesquels figurait une enseigne de brasserie. Lorsque, par une porte de côté apparut cet homme, cheveux cendrés, paraissant la bonne soixantaine, nous abordant par une retentissante affirmation : ‘’ c’est bien moi que vous venez voir ! ’’

JPEG - 54 ko
René Gistelinck et The Minneapolis de 1918

Invitation à entrer, pour nous retrouver immédiatement dans le sujet, face à une quinzaine d’engins agricoles grandeurs nature. Certains, haut de plus de deux mètres et près de 5 tonnes. La plupart aux roues équipées de larges bandes métalliques en lieux et places des pneus à gorges profondes que nous connaissons aujourd’hui. Explication : mis à part un ‘’jeune’’ Hanomag de 1941, tous ces ancêtres sont d’époques où la circulation des tracteurs agricoles était interdite sur nos routes goudronnées, évitant ainsi leur mise à mal par les morsures des cornières (clams), élémentaires pour garantir la progression en terres meubles. Circuler en tracteur, c’était aller de la ferme aux champs voisins et retour, obligatoirement par les chemins pavés ou empierrés. Le pneu pour tracteur n’est apparu chez Michelin et Good-Year qu’en 1938-39. ‘’ Il n’est pas question d’équiper de pneus des machines qui ne l’étaient pas.

JPEG - 49.7 ko
cerclage routier

Les cercles métalliques sont des ajouts d’aujourd’hui, obligatoires pour nos présentations randonnées sur routes, afin de ne pas détériorer celles-ci, lors de concentrations démonstrations, bourses, expositions et foires agricoles, tant rurales que urbaines’’.

Par exemple ? Rien qu’en wallonie : Audregnies, Sivry, Moulbaix, Nivelles, Hargnies, Heinschtert (Arlon), Godarville, Thuillies, Eghezée, Seneffe, Ohey, Brugelette, Bonne Espérance, Libramont ...et d’ajouter : ‘’j’en oublie certainement de ces communes où nous nous retrouvons avec 30, 40 voire 50 machines ou plus !’’

Comme cette rencontre-concentration-expo-bourse organisée par Claude Ponsart, qui sous la dénomination Tractovie, réunit tous les 2 ans à Fronville, près de 250 tracteurs roulants au bénéfice du Télévie. Impressionnant !

JPEG - 49.8 ko
l’atelier de René Gistelinck

ROULEZ CHEVAUX

Si chacune des manifestations ci avant reçoit la collaboration d’agriculteurs collectionneurs régionaux qui compte tenu de leur proximité, prendront la route après le petit déjeuner, l’intérêt des organisateurs implique de ne pas présenter (exposer) deux années de suite les mêmes engins. D’où l’appel aux agendas détaillés des collectionneurs éloignés. C’est alors, via une de ses plateformes de transport que René rejoindra les lieux, quelque soit la distance à parcourir. Il en ira de même pour les Marc Weyns de Gentinnes, Bernard Godefroid de Brugelette, Hubert Mawhet de Fouron, Paul Rolain de Chapelle-les-Herlaimont, Van Daeme de Baisy Thy, Wanty de Bonne Espérance, comme Geldof d’Harelbeke et Piet Verschel de Zulte ... collectionneurs parmi les plus actifs. Sans oublier les participations des étrangers. D’Allemagne, France, Grand Duché, Hollande et d’Angleterre - ce dernier, pays de culture du passé - ils rejoignent Flandres et Wallonie. Objectif, partager leur passion !

JPEG - 51.1 ko
Tracteur CASE de 1913

Mais la particularité des collections de tracteurs réside dans la restauration de ceux-ci, avec la difficulté due au manque de documentations techniques.

JPEG - 67.1 ko
Tracteur LANZ de 1936

Où retrouver celle d’un Austin 1922, ou d’un Wallis de la même année dont René Gistelinck possède le seul exemplaire en Belgique. Passe encore pour son Deutz 1937 et son Fiat 1928, mais que dire des difficultés rencontrées pour remises en états des : Deering 1927, Le Robuste 1923, The Minneapolis 1918 ou encore - particulièrement réussie - celle de son Titan International 1916,.... et la quarantaine d’autres, tous roulants.

JPEG - 55.7 ko
Tracteur TITAN de 1916

SECRET

Il est double,
- une prestation quasi quotidienne de 10/12 heures par jour en atelier, avec
- Guy Vanlerberghe (76 ans), ami et mécanicien hors pair, avec qui René fit son service militaire (1953) comme mécaniciens ... d’aviation. Une paire hors ligne, réunie depuis plus de 50 ans ... pour partager une même passion.

Jean VAN DER REST


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2007 Privacy Policy Terms Of Use