AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






Voilà j’ai participé à ma première régularité : Le Tour du Hainaut 2007 !

Première publication : 5 avril 2007, mise en ligne: mardi 20 mars 2007, par Dan Camerman

Tour du Hainaut : 31 mars 2007, Dan Camerman participe à son premier rallye de régularité...




  Bonjour mes amis

Voilà j’ai participé à ma première régularité : Le Tour du Hainaut 2007.

Quel beau souvenir les images sont encore dans ma tête !

Invité comme co-pilote dans la Daf 55 d’Emerson ici au contrôle technique.

Emerson a une grosse expérience et une extrême gentillesse j’étais donc assez décontracté même si au premier panneau départ je sentais mon ventre se crisper !

Nous avions malheureusement le numéro 31 et partions dernier !

Vous comprendez plus loin les conséquences.

Je ne suis pas sur qu’il y a un tirage au sort quand je vois les "caïds" avec les premiers numéros et les petits derrière , mais bon ! Je rentre dans un monde inconnu et je me fierais donc aux règles du milieu .

Le briefing fut assez cocasse car certains gros bras du rallye mirent l’organisateur dans l’embarras en lui posant des question concernant le CT , la moyenne etc ...... Comme je ne comprenais pas la moitié j’ai fermé ma g... ce qui n’est pas facile pour moi mais ne connaissant pas le sujet, j’ouvrais grand mes oreilles.

Ben oui ces garçons (peu de femme) habitués pour la plus part depuis 20 ans à lire des road book sont quelque part mes héros ! Je rêve de retourner un jour sur les routes du Monte ou j’ai rêvé toute mon enfance d’être un jour pilote de rallye ! Or certains ici reviennent du Monte Carlo !

Ils devaient avoir raison les garçons puisque l’organisateur accepta leurs remarques et changea les règles avant le départ .

Panneau "départ" le cœur battant le commissaire lève le bras, 15H31 min, je dois en même temps appuyer sur les montres, ouvrir la première page du road-book,mettre le trip à zéro et surtout .......ne pas me tromper de route !

Ca commence mal, très mal car on débute par la lecture d’une carte , dans ma précipitation, je ne sais pas à quelle échelle est elle ! Je vois que l’on longe le mur du château mais à quelle distance quitter à gauche ??

On arrive à un carrefour il y a quelque chose qui ne va pas ,on devait tourner avant , demi tour .........................dans ma tête je pense à mon pilote qui roulait avant avec MONSIEUR Pigeolet , 12 fois champion de Belgique !

Reprenons nous calmement , je sais lire une carte et j’aime çà : la pression , le stress , la reprise en main de ses émotions.

"Tourne à droite " (voila maintenant que je lui donne des ordres !! )

C’est bon, on est sur la bonne route ,"tourne à gauche au carrefour ", et voilà un gars un peu carré le crâne rasé qui nous empêche de passer, il est au milieu de la route, nous engueule car les premiers sont passé comme des fous .

Il veux appeler la police !

On perd du temps et on doit pointer à 16 h 01 ! Nous voilà obligé de mettre la gomme , je ne peux plus me tromper et Emerson , je vous le dis, quant il doit mettre la gomme il y va !

On pointe à 16 h 04 , merde si ce type ne nous avait pas bloqué !

Pour moi ce rallye était déjà perdu donc essayons d’arriver à la fin sans encombre.

Grâce à Emerson , qui reste calme , adorable, je prends mes marques et petit à petit j’arrive même à lui donner des temps intermédiaires afin que l’on ne soit pas pris sur la route en avance ou en retard .

On pointe maintenant juste à chaque coup sauf un CH ou nous arrivons 6 secondes trop tard , mais je sais pourquoi et cette erreur je ne la ferais plus !

Excusez moi de ne pas vous expliquer mais comme me l’a dit un gars expérimenté "c’est comme au poker , il faut payer pour apprendre "Oui mais je ne suis pas Bruel , moi ".

On évite tous les pièges assez tranquillement ce qui me donne confiance.

Plus une seule fois le pilote n’a hésité sur une note que je lui ai donné et c’est très gai pour un co-pilote de sentir que l’autre vous fait confiance, je dirais même que c’est primordial.

A la sortie d’un T gauche nous voyons l’Alpine jaune de Monsieur Corliano à cheval entre un pré et la route ! Et dire que j’aurais du rouler avec lui !!!! Nous nous assurons que tout va bien pour eux et repartons à l’assaut des petites routes découvertes par Marcel Fusiller.

Difficile pour moi de critiquer un traceur de route mais quand même : Arrivé à un carrefour la note est "quitter droite" , je me demande si je ne me suis pas trompé ! En face un ECL et à gauche une impasse il n’y a dons pas lieu de "quitter droite " puisque l’on ne peut aller ni à gauche ni tout droit !

Ma note suivante reste donc un "quitter droite" mais nous arrivons à un "T" !

Ok considérons que comme le note après le "quitter droite" est un "T droit" nous y sommes ..................et heureusement c’est bon .

C’est ainsi que si on perd confiance dans les notes reçues on commence à douter de tout .....mais c’est plus tard à Sivry que cela se manifestera !

Nous voilà de fil en aiguille à une carte à tracer et je me sers enfin de mon trip et ça va tout seul !

A 18 h 26 nous sommes à Sivry ou une petite chope et deux sandwiches sont avalés dans un bistrot .

Je suis à côté des "gros bras" et me fais petit, même si je suis vachement content être arrivé là !

A 19 h 11 nous démarrons pour le CH 11 23,66 kms en 30 minutes .

Malheureusement nous arrivons bien au CH mais à 20 h 31 et le contrôleur est parti et comme je n’ai pas le road book de la deuxième boucle qui commence maintenant nous avons terminé !

Que c’est il passé ?

Départ : case 2 laisser un gauche à 9 heure dans un courbe à gauche , je ne le vois pas et pour cause je comprendrais plus tard que c’est une route à 7 heure , dans laquelle il est impossible de passer car elle est fermée pour travaux , la route est ouverte . Pourquoi le road book n’a pas été changé , cela restera un mystère.

Rappelez vous ce que je disais :C’est ainsi que si on perd confiance dans les notes reçues on commence à douter de tout

case 3 -4-5 pas de souci

Case 6 un chemin à droite que nous ne trouvons pas !

Case 7 Ok

Case 8 "quitter arrière droit " on ne le vois pas et c’est la galère .

Demi tour , hésitations en tout genre , concurrents dans le même cas que nous et comme nous sommes toujours les derniers impossible de savoir par où d’autres iraient !

J’invite Emerson à aller voir derrière une rue et nous trouvons un CP lettre X .

Ok mais comment le prendre ? Ou suis je sur le road book ?

J’apprendrais bien plus tard que c’est la case 20 ! (dommage j’aurais gagné beaucoup de temps)

On tourne , partons à 20 kms plus loin , on ne trouve pas et dans ces cas là on perd un peu la boule (c ’est le cas de le dire ).

Il pleut ça glisse un max .

Emerson décide de prendre de l’essence , nous sommes en France !

Nous revenons complètement sur nos pas (3 X !) à la case 1 et recommençons , perdu pour perdu autant comprendre.

Et Emerson trouve un petit chemin entre des maisons qui est bien celui de la case 8 , il ne l’a pas vu , lui ai je dis trop tard , en tout cas manque de chance les cases 8/9/10 sont identiques aux cases 11/12/13 et voilà ce qui a rajouté à nos erreurs.

D’autant que la 14 est un T droite , ou l’on arrive par hasard mais je pense que nous sommes à la 12 qui est un T gauche .................................

Je suis vraiment très déçu .

Impossible de rattraper un CH puisque nous sommes les derniers on ne nous a pas attendu bien sur.

Si nous étions partis avant dernier on aurait pu récupérer la caravane !

Emerson est fataliste , il ne m’accable pas , il ne m’en veut pas .

Plus triste que moi c’est pas possible et sur la route qui nous ramène à Ham S/Heure je ne parle plus car je suis vraiment déçu.

Je serais à la maison à 23 h 15 (j’ai pris l’habitude de pointer l’heure) et dormirais très peu tellement je m’en veux .

Il est certain que la prochaine fois je gérerais le problème autrement .

C’est souvent une suite de petites erreurs qui nous trompe.

Je garde pour moi des images super avec un Emerson très attachant .

Croyez moi il sait faire fonctionner sa DAF 55 même avec un seul bras !

Daniel et Bob m’avait dit que je pouvais partir en toute confiance avec lui et je les remercie car c’était tout à fait vrai.

Je ne demande qu’une seule chose c’est d’y replonger au plus vite.

Le principal est d’avoir compris l’erreur c’est bien le chemin qui compte dans la vie et pas le résultat dixit "Paolo Coelho "

Mais j’ai les boules quand même de ne pas être arrivé au bout !

Dan Camerman

 A lire aussi : Tour du Hainaut 2007 : victoire logique de REUTER - VANDEVORST


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2007 Privacy Policy Terms Of Use