AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






Côte à Côte : il a osé ... ils l’ont fait !

vendredi 11 mai 2007, par ERBE

Rallye Marathon : Côte à Côte, de Koksijde à Cadaqués du 13 au 16 avril 2007.



Une telle épreuve ne pouvait évidemment avoir germé que dans le cerveau toujours en perpétuelle ébullition d’Eddy Borremans .Cet organisateur souvent décrié dans les revues spécialisées (pas dans Rétro-course) car ne rentrant pas dans le cadre des épreuves stéréotypées et aseptisées, avec arrêt tout les 60km pour dégustation de saucisson, vin blanc, produits du terroir ou autre repas gastronomique. Ces épreuves ont le mérite d’exister et permettent la sortie de splendides autos , mais l’on galvaude le mot « Rallye » auquel à toujours été associé les qualités d’endurance. Ne soyons pas sectaire ,et laissons chacun choisir son type de manifestation.

JPEG - 47.5 ko
Chavan-Lambert

Rejoindre Coxyde (Belgique) à Cadaques (Espagne), la ville de Salvador Dali , en une étape , reprenant le principe des mythiques grand rallyes tel, Liège-Rome-Liège ; Liège-Sofia ; Marathon de la route etc... bref des épreuves sportives par excellence s’il en est. Dans les années 70, cet organisateur fut le seul à proposer en Belgique un rallye (le Cornix Rally), dans lequel il y avait une étape spéciale sur route fermée de 50 km et dont le record de participants est toujours d’actualité avec 220 partants(pas inscrits) et avec 1 voiture attribuée au vainqueur ; c’est dire si le bonhomme en connaît un bout sur l’organisation.

JPEG - 44.2 ko
Adriaens-Gully sur Porsche 911

Le vendredi ,le nombreux public présent ,ce sont les vacances de Pâques en Belgique, pouvait admirer sur la digue ,avec la mer du nord en toile de fond,de très belles autos ; Porsche 356, 914, 911 ;Bmw 1600,1800 ;Ford Escort ;Lancia Fulvia ;Alfa 1600, 1750 ,GTV ; Datsun 240Z ; Peugeot 504 ; Citroen Visa, MG ; Jaguar E ,et l’imposante Mercedes 250S.

Pour certains les soucis débutaient avant le départ ,en effet l’équipier du français Pierre de St.Viance devait à Paris prendre le chemin du retour en raison d’un décès familial. En deux coups de fil , l’organisateur décrochait à 14h00 Christian Lauffs ,un très bon équipier belge ,qui prenait le train pour 200 km et arriver à temps pour le briefing. D’autres tel Michel Gimat ,autre français devait remplacer son agile Lancia Fulvia par une splendide Jaguar E malheureusement nettement moins adaptée à cette épreuve.

A 18h30 ce sont 24 équipages « marathon »,suivi de d’une trentaine de voitures ne disputant que le prologue du vendredi soir ,qui , sous les applaudissements nourris du nombreux public enthousiaste, prenaient le départ.

Le parcours dans le Westhoek, via Tervate, Wulpen, Veurne, Struivekenskerke ,Schon, Leke, Perwize etc et leurs accueillants « watteringhe(de profonds fossés),hauts lieux du » Rallye d’Ypres », longeant ces routes étroites et sinueuses.

Les favoris marquent leur territoire

Les favoris ,marquaient déjà leur territoire alors que les moins aguerris aux tracés belge , faisaient connaissance avec ce type de road book en flèché mètré pourtant ,mais aux nombreux changements de direction souvent sans aucun panneau indicateur .Le classement au terme de cette boucle de 2 CH (contrôle horaire à la minute) et 6 RT (ou ZR en France),contrôle à la seconde :

 1.CHAVAN -LAMBERT et leur imposante Mercédes 250 S 1967 avec 26 pts.
 2.LUCAS-THIRIONNET sur BMW1800 1966,sans direction assistée « « 72 « 
 3.VANDERSPINNEN-DUPAN sur Opel Manta 1982 « « 74 « 

JPEG - 53.7 ko
Laloge-Rogister

Le samedi à 6h30 ,dans la brume matinale et devant un public plus clairsemé.,les 24 valeureux, ou inconscients marathoniens entamaient la journée par un parcours du même acabit que la veille , pour l’étape emmenant les concurrents vers l’aire de Lille-Phalempin avec 10 RT ,pas très difficile mais qui modifiait cependant le classement,car si le leader renforçait sa position,derrière l’on se bousculait au « portillon »

 1-CHAVAN-LAMBERT 38 PTS .
 2-ADRIAENS-GULLY sur Porsche 911S 97 “ “
 3-VANDERSPINNEN-DUPAN 115 “ “
 4-PAISSE-RENARD “ “ “ 914/6 122 “ “
 5-LUCAS-THIRIONNET 124 “ “

C’est parti pour la grande descente vers le sud

Ensuite le rallye quittait le Nord pour le Pas de Calais via Plouvain, St.Léger ensuite la Picardie par Moislains, Roisel, l’Aisnes et un arrêt à St.Quentin de 30’ pour le déjeuner après déjà 300 km.. Suivent Suzy, Pino, Beuvardes et Marchais en Brie ; passage en Champagne Ardennes, Leuze, Romily, et l Aude avec à Ossey-les 3 Maisons, une amusante, mais très étonnante étape de 20 km !!, peu pénalisante, sur terre et herbes logeant les champs de colza permettant ,en toute sécurité, puisque à l’écart de toute population , un festival de glissades , pour ensuite arriver au terme de l’étape 4 à l’aire de Vernoy-Auxerre vers 18h00 après 600 bornes. Et oh « MIRACLE » dans sa grande mansuétude l’organisateur octroyait 30’ pour ravitailler, tant les véhicules que les équipages , inutile de vous dire que les sanitaires furent pris d’assaut.

JPEG - 52.9 ko
Buhot-Monmarthe

Le classement n’était en rien modifié pour les 2 premiers mais la 3éme position , était l’apanage des très étonnants Collée-Y.Lambert, pourtant inexpérimentés à ce genre d’épreuves.

 1 Chavan 129pts
 2 Adriaens 235
 3 Colée 423

Hélas , pour un dévoué contrôleur il voyait sa Subaru Impreza ,déclassée par un inconscient autochtone franchissant un feu rouge, heureusement devant les forces de polices. Personne n’étant blessé et après les constats d’usages, ces valeureux commissaires, louaient un véhicule et durant la journée de dimanche reprenaient leur poste...quelle passion !!.

JPEG - 55.5 ko
Les contrôleurs passionnés sans qui rien n’est possible.

La 240Z allume le circuit de Charade

A la nuit tombante , l’étape 5 ,traversait la Nièvre pour atteindre Clermond-Ferrand dans l’allier après un arrêt à Moulin en Gilbert ou un pompiste avait laissé son établissement ouvert ,vers 23h30 pour le ravitaillement, bien nécessaire, des concurrents, qui ensuite atteignaient le circuit de Charade pour parcourir 1 tour de reconnaissance, et, 3 tours chrono en 3’ ;2’50 ;2’40 soit respectivement 79,kmh ;84,18 et 89,44 ;comme ces temps étaient difficilement réalisables en véhicules historiques, même pour les Porsche ou 240Z les pilotes profitaient pleinement de ce magnifique circuit très vallonné et aux freinages très appuyés. Le meilleur temps général était l’apanage de l’équipage Rames-Beyers et la 240Z.

JPEG - 39.4 ko
Rames - Beyers,dans le port de Cadaqués

Des la sortie du circuit, une déviation tracée à la carte,suite à la fermeture d’un col pour travaux, perturbait en plein brouillard une dizaine de concurrents qui accumulaient énormément de retard. Pour ceux qui ne craignent pas l’indigestion, voici un aperçu du menu :le Mont-Dore, les cols la « Croix St.Robert,1451 m », un gigantesque jeu de piste sur un vaste parking en terre dans le noir le plus total avec 8 changements de direction sur 230 m à 50kmh de moyenne... génial, ensuite col de » La volpinière 1230m, de Vespiroux, Auriac Rezentières, Vabres, Challiers et St.Chely d’Archer terme de l’étape6. Hélas au sommet d’un T droite sans visibilité, la lourde Mercedes des leaders glissait , pratiquement à l’arrêt, dans le fossé gauche ; pas de dégâts heureusement. Il perdaient là 1h30 mais aidés par le groupe des Français attardés, et Joseph Paisse utilisant sa 914 comme dépanneuse , au risque de brûler l’embrayage , parvenaient à force de volonté et d’astuces bien guidés par le chef de troupe ,Christian Lauffs , à remettre l’auto sur la route, et de repartir tous en direction du CH 6 en court-circuitant une partie du parcours. Evidemment le classement était complètement bouleversé.

 1.ADRIAENS dont l’équipier Eddy Gully,réalisait une nuit d’enfer 872 pts
 2.HORGNIES-PIROTTE Opel Ascona tres performant la nuit 972
 3.REUTER_VANDEVORST 914/6 après un inhabituel départ moyen 1287

La panne sèche au milieu de nulle part ...

A 18 km du ravitaillement , l’équipage Philippe RAMES-René BEYERS alors 8éme, tombait en panne d’essence ,au milieu de nulle part, mais après une longue attente ,et prouvant encore l’entraide omniprésente dans cette épreuve hors du commun, voyait arriver la Visa Chrono de Laurent Sevegné, qui pourtant lui aussi très juste en carburant allait tracter la 240Z jusqu’au contrôleur suivant qui en bon samaritain et prévoyant par expérience disposait de Jerrycan de 5 l de dépannage permettant ainsi aux 2 équipages de rejoindre le CH.. D’autres comme Laval-Dozot devaient également court-circuiter cette étape en raison de problèmes d’alimentation ... Chavan-Lambert suite à leur mésaventure chutaient à la 9ème place, mais continuaient cependant. Miroux-Antoine sur la 240Z capitulaient aussi et c’est sur un plateau qu’ils rejoignaient les CH suivants. La fatigue s’accumulant,de nombreux pilotes cédaient le volant à leur équipier ,afin de se refaire une petite santé. C’était aussi l’abandon pour l’équipage Libon-Jelinic sur Alfa-Roméo et aussi pour Devos-Mariens sur la splendide 356 jaune qui suite à un « quitté gauche » raté, freinait violemment et se faisait percuter à l’arrière par son 4x4 d’assistance.

JPEG - 49.1 ko
Miroux-Antoine

L’étape 7 emmenant les concurrents vers Mende provoquait un changement en tête de l’épreuve,suite à la seule erreur du leader, car Horgnies-Pirotte n’ajoutant que 204 pts à leurs pénalités antérieures(total 1176 pts) prenaient le meilleurs sur Adriaens-Gully (1248 pts) et Reuter-Vandevorst (1921 pts), Collée- Lambert lâchaient du lest (4216pts)mais conservaient leur 4ème place devant Laloge-Rogister (7609 pts) dont c’était la première association. Chavan-Lambert, malgré leur lourde pénalité remontaient en 7 ème .

L’étape 8 de Florac à Le Caylar, disputée dans un épais brouillard figeait le podium. Enfin les concurrents en avaient terminé avec la nuit.

JPEG - 41.1 ko
Laval-Dozot

La neutralisation de 30’ permettait enfin vers 12h00 d’avaler quelque chose de consistant avant le départ pour la dernière étape, de 200 km, par de magnifiques petite routes de montagne afin d’amener les rescapés ,dont certains avaient repris le parcours en cours de route, à St.Jean de Minervois. A l’arrivée dans ce petit bar en bord de route ,tous se congratulaient ,heureux d’être parvenu au terme ,et conscient d’avoir vécu une aventure, certes sportive et inhabituelle mais surtout humaine ,au vu de la sportivité de tous .Pour beaucoup , rarement une bière bien fraîche avait semblé aussi bonne.

JPEG - 47.2 ko
Rames-Beyers

Enfin la baie de Cadaqués !

Il restait à rejoindre le splendide village de Cadaques ,son petit port, et ses accueillants restaurants de poissons ,et d’enfin pouvoir profiter d’un vrai lit et d’une nuit bien réparatrice .

JPEG - 43.6 ko
Adriaens, relax dans le parking à Cadaqués

Vers 10 h00 c’était la proclamation des résultats en présence des autorités de la ville. Chaque participant en recevant ses cadeaux y allait d’anecdotes vécues, de satisfactions ou de galères, mais tous « unanimement » ,dont les français en particulier, faisaient état de la qualité et de la sélectivité du tracé exceptionnel avec des temps serrés dans des régions désertiques mais , avec par contre le respect de moyennes basses dans les traversées de ,hameaux, bourgs ou autre villages dans lesquels la population, avertie par courrier déposé dans les boites à lettres par de dévoués collaborateurs, se montrait très enthousiaste au passage des concurrents. Ils faisaient part également de leur étonnement, d’une telle convivialité, dans une épreuve à enjeu. Beaucoup regrettaient de ne pas se voir proposées d’autres épreuves de ce genre et se réjouissaient ,lors de réunion de club de pouvoir dire « :Il a osé, nous l’avons fait ». L’année prochaine ce sera vers une autre côte finale, mais nous prenons le pari que les amateurs seront bien plus nombreux.

ERBE

 Website du Côte à Côte


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2007 Privacy Policy Terms Of Use