AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






La D-Type de retour sur les lieux de sa victoire historique au Mans

mercredi 6 juin 2007, par bob

édition 2007 des 24 heures du Mans - 16 et le 17 juin



L’emblématique Jaguar D-Type opère un retour en scène historique sur les lieux de sa plus prestigieuse victoire à l’occasion du 50e anniversaire de son incroyable OPA sur les quatre premières places et la sixième du classement de l’édition 1957.

Les mêmes automobiles qui en 1957 avaient franchi la ligne d’arrivée en première et en deuxième position feront leur réapparition sur le célèbre circuit sarthois en juin, grâce à l’aimable autorisation de leurs propriétaires, M Evert Louwman et Sir Anthony Bamford. Ce sera la première fois qu’on les verra à nouveau réunies sur le théâtre de la plus éprouvante course d’endurance du monde depuis leur domination légendaire de 1957. Elles seront accompagnées d’automobiles du même type appartenant au Jaguar Daimler Heritage Trust et à Dick Skipworth. Cette commémoration a été organisée grâce au zèle déployé par Michael Quinn, petit-fils de Sir William Lyons, fondateur de la marque, en collaboration avec le Jaguar Daimler Heritage Trust.

« La victoire de Jaguar en 1957 a fait date dans l’épopée des 24 Heures du Mans, nous motivant à fêter dignement son 50e anniversaire. Il s’agissait en effet d’un beau triomphe britannique et d’un véritable exploit pour un constructeur automobile d’assez modeste envergure à l’époque. Les victoires au Mans ont aidé Jaguar de manière décisive à se faire une notoriété durable sur le plan international, » affirme Michael.

Aujourd’hui en 2007, l’Automobile Club de l’Ouest vient d’autoriser les D-Types de 1957 à prendre part à la présentation du trophée des 24 heures sur la ligne droite de départ et d’arrivée, juste avant le début de l’épreuve de cette année. Elles accompliront également trois tours d’honneur sur le circuit le samedi matin, dans le cadre du Motor Racing Legends Cavalcade.

En 1957, Jaguar s’était officiellement retiré de la compétition, tout en restant désireux de faire fructifier ses succès au Mans en fournissant des D-Types prêtes à concourir. L’équipe écossaise légendaire Écurie Écosse, victorieuse l’année précédente, a reçu pour mission de porter les couleurs Jaguar.

Après 24 heures de lutte intense c’est le tandem formé par Ron Flockhart et Ivor Bueb qui remporta finalement la victoire. Ron signait quant à lui sa deuxième victoire consécutive sur ce circuit. Il était talonné par Ninian Sanderson et John Lawrence, la troisième place revenant en partage à Jean Lucas et à Jean-Marie Brussin. Notre légende circuit, Paul Frère, et « Freddy » Rouselle terminaient quatrièmes, Mike Hawthorn et Masten Gregory sixièmes. Un demi-siècle plus tard, 1957 demeure l’un des triomphes les plus nets dans l’histoire de la classique entre les classiques des courses d’endurance disputées sur 24 heures, couronnant une triple victoire au Mans pour Jaguar et son innovante D-Type. Ces victoires faisaient suite à deux succès antérieurs arrachés par la C-Type, victorieuse en 1951 et en 1953.

Elle venait également récompenser les efforts inlassables déployés par Jaguar pour ramener gloire et succès en Grande-Bretagne pendant les années 50, période qui fait figure d’âge d’or pour le sport automobile. Le constructeur basé dans les Midlands dut attendre la fin des années 1980 pour renouer avec le succès sur ce circuit avec les première et quatrième places remportées par la Silk Cut Jaguar XJR-9LM en 1988.

L’édition 2007 des 24 heures du Mans sera disputée en France les 16 et le 17 juin sur les 13,6 km du circuit sarthois.


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2007 Privacy Policy Terms Of Use