AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






SPA SIX HOURS : Un évènement incontournable !

jeudi 25 octobre 2007, par bob, Eddy Coppée

Spa Six Hours : 5, 6 & 7 octobre 2007.



Un splendide week-end, avec un soleil à faire pâlir les aoutiens, et un spectacle tant en quantité qu’en quantité. Alain DEFALLE, Vincent COLLARD et leur équipe ont une nouvelle fois réussi leur challenge.

Cerise sur le gâteau on a même vu nos nationaux sur le podium, un week-end de rêve.

JPEG - 41.1 ko
Marc Devis et la Maserati 250SI

Si la course des 6 Heures représente l’évènement du week-end les autres courses n’ont rien à envier. En effet cette année le dimanche a fait l’objet d’un timing intéressant, invitant les spectateurs à rester jusque la dernière course qui comme les autres a tenu en haleine les passionnés présents qui profitaient des derniers rayons de soleil. Toutes les courses présentées ce week-end méritaient une attention particulière.

Legend Pré-War, on en reste émerveillé !

Bien sûr les plus disputées allaient êtres les Masters Grand prix et Sports racing, sans oublier les Legend pre-war sports car, avec non moins de 28 voitures allant de la Bugatti 50, en passant par des Alfa Romeo , Talbot , Bentley , Frazer Nash . Cette course était remportée par Stoop sur une alfa Romeo 8c Monza, et le belge Fabri qui devançaient la voiture sœur de Nicolas D’ieteren.

JPEG - 44.4 ko
Pre-War, ces magnifiques fous du volant.

Dans les courses annexes, on notera deux podiums d’Hervé Regout. Christophe d’Asembourg lui a offert un week end en Lotus et Hervé qui a rapidement retrouvé ses automatismes s’est brillamment illustré avec deux secondes places.

JPEG - 44.2 ko
Glaser et la Ferrari 312PB

La troisième place de Marc DEVIS dans le Woodcote Trophy sur une Maserati 250 si, la seconde place de Vandewauwer-Wanty sur lotus 23B dans le Sports Racing Masters, et la victoire de GLASER sur la Ferrari 312 PB (ex Jacky Ickx) . Une des courses les plus disputées du weekend end.

Six Hours, l’événement marquant du week-end.

JPEG - 73.7 ko
le public connaisseur

L’évènement du samedi soir étant bien sûr cette course des six heures. Amputée d’une heure de course, elle était ramenée à cinq heures, après la parade des voitures de la FBVA qui a connu un grand succès. Organisée pour la seconde fois cette parade permettait aux détenteurs de voitures anciennes de visiter la piste de Francorchamps. Hélas le succès dépassait les estimations et perturbait la course des 6 heures qui se voyait amputée d’une heure.

JPEG - 51.4 ko
Cobra de Devis devant la Mustang

Avec 87 voitures cette course de six heures allait ravir les spectateurs. Imaginez une première ligne avec deux GT40 et des pilotes qui veulent en découdre. Le vainqueur 2006 Lynn Mallock et derrière des AC Cobra Jaguar et Aston Martin qui revendiquent elles aussi cette victoire.

Parmi les célébrités présentes sur le circuit, une silhouette nous interpelle … Rowan Atkinson déambule dans les stands. Tout le monde sait que Mister Bean est un fervent conducteur de sa Mini verte aux accessoires parfois surprenants … ! Mais saviez vous que dans sa vie privée Mister Bean est accro au sport auto depuis son enfance ? Et bien oui, sous ses airs un peu distraits, notre ami pilote en historique depuis 1997, et s’est lancé dans le monde de la compétition automobile depuis les années ’80 … Il s’aligne pour les Six Hours avec une MGB. « Rowan vous semblez inquiet, ou est-ce une fausse idée ? » « Non, je n’ai aucune inquiétude à propos de la MG, par contre ce raidillon est impressionnant … je n’ai encore jamais couru à Spa Francorchamps … cela sera mon baptême du feu ! ». Le temps de rassurer notre ami que le circuit est un réel plaisir de pilotage, il est temps de mettre les voitures en grille de départ. Nous espérons vous revoir chez nous Rowan !

JPEG - 65.3 ko
MGB de Rowan Atkinson

Les deux GT 40 allaient caracoler en tête s’échangeant les positions au gré des ravitaillements. Les belles américaines ayant un penchant naturel pour la consommation du précieux liquide et les obligeant à passer plus souvent aux pompes. Pompes, qui, il est bon de l’indiquer, avaient été installées dans le paddock, faisant de cette station total un lieu sécurisé, mais où à certains moments la file d’attente ressemblait aux départs de vacances.

JPEG - 34.9 ko
le ravitaillement de nuit !

Dans ces conditions le temps perdu aux pompes ne pouvait être que rattrapé sur la piste. A fil des heures, c’est la Mustang Shelby de Hugenholz Herzog et David Hart , le hollandais bien connu en FIA GT et Belcar qui prenait l’ascendant sur une Aston Martin et une Jaguar type E.

Et les belges me direz vous…

Si on attendait Marc Devis et l’AC Cobra, il n’en fut rien. La voiture revenue de Monaco cette même semaine, allait être modifiée pour cette course sur circuit, tout comme la Shelby de Castelain ces deux voitures avaient participé brillamment au National Classic, remporté par Castelein par ailleurs.

JPEG - 44.2 ko
Vande & Wanty sur Lotus 23B

La voiture belge la mieux classée étant la Porsche de Marcy Collard. Préparée par De ville de Goyet , cette voiture n’a perdu du temps que lors du ravitaillement et Marcy a fait un premier relais brillant. Ils devancent la Jaguar pilotée par Dutoit.

Castelein Vauterin et Tanghe viennent ensuite sur la Shelby. Après avoir longtemps connu des soucis moteur, une réduction de puissance a permis de gagner en fiabilité et sans souci de connaitre enfin les joies des damiers. Vieille connaissance du Belcar, Van Elderen, Geebelen et Jakobs viennent ensuite.

JPEG - 61.2 ko
Vande et Wanty en conversation ...

Relevons aussi la Ginetta de Brison Denève, qui s’est aussi aligné en formula historic sur une Lotus 18, et Robyns 2° de classe. Parmi les abandons relevons Leempoel Mestagh sur casse d’embrayage, Ménage idem et les frères Schrauwen qui avec une petite lotus pointaient dans le top 10 avant que l’alternateur ne casse.

JPEG - 67.4 ko
Datsun 240Z de Miroux

Belle course des frères Miroux sur la Datsun 240 Z familiale. Malgré des ratés moteur, cette voiture alignée en son temps par le papa et qui la prépare encore aujourd’hui, remporte le trophée de l’eau rouge. Un beau parcours, même si les deux frères étaient déçus de ces ratés qui ne leur avaient pas permis de signer des temps comme en 2006.

JPEG - 48.1 ko
le podium des Six Hours

Un coup de chapeau à l’équipe de Deville de Goyet qui réparait une voiture meurtie suite à un accident et permettait aux pilotes d’un week-end, la famille Neuville, te terminer cette course. Une belle course comme on les aime sans trop de casse.

Un beau week-end, des voitures et des courses historiques certes mais splendides ! Ces Six Hours deviennent l’évènement incontournable des Historiques en Belgique.

A revoir avec le plus grand plaisir l’an prochain.

Eddy Coppée. Bob.

 L’ALBUM PHOTO d’AUTOMAG


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        Recherche

Automag © 2007 Privacy Policy Terms Of Use