AutoRetroMotoEventsClubForum
Automag






Chevrolet SSR, un beau jouet, un point c’est tout !

Première publication : 15 octobre 2018, mise en ligne: lundi 9 janvier 2006

Pour ceux qui s’inquiètent devant le manque de bonnes nouvelles de la part de Chevrolet (la Camaro est condamnée, la dernière Impala est une insulte par rapport à ses devancières, et la Corvette a un look de japonaise), le SSR vient mettre du baume au cœur !

SSR signifie Super Sport Roadster (excusez du peu !), nous avons donc affaire à une stricte 2 places, avec toit métallique rétractable, équipé à l’arrière... d’une benne. Comme s’il y avait un doute sur la nationalité de l’auto, voilà qui confirme qu’il est bien américain ! Le pick-up fait partie de « l’ american way of life », et cette configuration est sans doute pour beaucoup dans le succès de l’engin (outre-Atlantique, of course !), une surprise de la part de la marque au noeud papillon qui a la réputation de présenter des prototypes fort intéressants sans pour autant donner suite aux rêves de ses ingénieurs.

Pick-up ou roadster ?

Si la benne du SSR n’aura pas que des partisans dans notre vieille Europe, le puissant moteur V8 de l’engin saura faire vibrer tous les enthousiastes. Quoique, lorsque l’on titille le bloc V8 Vortec de 5,3 litres, les 300 chevaux galopent à peine assez fort pour décoiffer le peu de cheveux qu’il me reste sur le crâne ! Mouais, le SSR n’est pas un roadster, mais plutôt un pick-up. Son handicap c’est son poids : 2.159kg !

Dans les virages, le SSR colle au bitume quand celui-ci est lisse comme un billard grâce à ses gros pneus de taille 295/40R20 à l’arrière et de 255/45R19 à l’avant. La suspension arrière à essieu rigide est typique d’une camionnette et les imperfections de la route peuvent affecter la trajectoire du véhicule.

Au même titre que les New Beetle, PT Cruiser, le SSR adopte un style rétro fidèle aux formes typées de sa carrosserie et flirte avec l’époque des camionnettes Chevrolet des années 1947 à 1953. Pour nous rappeler l’époque des « Hot Rod », les stylistes ont reproduit des garnitures intérieures assorties à la couleur de la carrosserie.

Un beau jouet.

Pour résumer ce Chevrolet SSR en un mot : c’est un beau jouet. Pas certain qu’il soit un véritable utilitaire, ni un roadster cabriolet non plus. Alors comme disait l’autre « tous les goûts son dans la nature... », et on aime ou on n’aime pas, mais il faut reconnaître que le look est superbe !

Bob


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


home        |        forum        |        contacts

Automag © 2006 Privacy Policy Terms Of Use